RMC Sport

Rennes - Saint-Etienne : Vivement le Stade de France !

-

- - -

Au terme d’un très bon spectacle, Rennes et Saint-Etienne, qui s’affronteront en finale de la Coupe de la Ligue le 20 avril prochain, ont partagé les points (2-2) ce vendredi en match d’ouverture de la 28e journée. Un résultat qui n’arrange cependant personne.

Si la prochaine finale de la Coupe de la Ligue se cherchait une bande-annonce, elle pourra passer en boucle les images de ce Rennes - Saint-Etienne de la 28e journée de Ligue 1. Les deux équipes, qui en découdront le 20 avril prochain sur la pelouse du stade de France, ont en effet gâté les spectateurs de la route de Lorient lors d’une rencontre pleine de rythme, truffée d’occasions avec quatre jolis buts à l’arrivée (2-2). Et si Rennes ruminera sans doute d’avoir été rejoint au score par deux fois, le score de parité conclut logiquement une partie au cours de laquelle Saint-Etienne aura justifié son statut de postulant au podium, et Rennes prouvé qu’il pouvait viser un peu plus haut que son actuelle 8e place.

Un temps, on a cru les Stéphanois, la tête peut-être encore embuée de la terrible blessure subie par Jérémy Clément face à Nice le week-end dernier, sur la voie de leur première défaite de l’année. Sur une série de six matches sans défaite, les hommes de Christophe Galtier semblaient en effet bien mal embarqués après le but du 2-1 rennais inscrit par Féret d’un joli ballon piqué (51e). Dix minutes plus tard, Danzé, auteur de l’ouverture du score d’une tête rageuse (44e), pensera même avoir définitivement libéré les siens d’une belle frappe à l’entrée de la surface, symbole de la domination bretonne au cœur de la seconde période. Mais la balle s’est nichée du mauvais côté du petit filet... Peut-être le tournant du match.

La superbe série d’Aubameyang

L’empêcheur de tourner en rond des Bretons s’appelait Yohan Mollo ce vendredi soir. Une première fois, le milieu stéphanois avait douché l’enthousiasme du public en égalisant deux minutes après l’ouverture du score de Danzé (45+1) d’une frappe à bout portant. Ce même Mollo qui à la 65e servira impeccablement Pierre-Emerick Aubameyang après un bon débordement côté gauche. Seul au 2e poteau, l’attaquant stéphanois n’avait plus qu’à tendre la jambe pour inscrire son 9e but en 8 matches.

Nanti de 48 points, Saint-Etienne manque l’occasion de dépasser l’OM et de s’emparer provisoirement de la 3e place mais a confirmé son statut d’épouvantail de la Ligue 1 cette saison et conservera quoi qu'il arrive sa 4e place à l'issue de cette 28e journée. Plus inconstants, les Rennais ont enchainé un 4e match sans victoire dans le championnat, mais ont démontré qu’un titre le 20 avril prochain au stade de France n’avait rien d’un mirage.