RMC Sport

Riolo : Et ils sont où les entraîneurs français ?

-

- - -

Retour sur un mercato des coachs qui s’annonce mouvementé…

Ranieri, Garde, Anigo, Gillot, Gourcuff, cinq coaches parmi les huit premiers du classement de L1 vont partir. A Saint-Etienne, Galtier dit qu’il va réfléchir. J’ai envie de lui demander « à quoi ? ». Partir ? Mais pour aller où ? Où trouvera-t-il mieux que l’ASSE ? Nos coachs n’ont, en effet, plus la côte et les places sont rares.

Ces changements de bancs embarrassent beaucoup nos présidents car ils ne savent tout simplement pas qui engager pour diriger leur équipe. Bordeaux tente un coup énorme avec Zidane. L’OM vise la révolution permanente. Monaco va continuer à faire dans l’étranger. Ailleurs, ça semble plus compliqué. La boutique de recyclage « L1/Canal/L1 » marche moins bien car elle a trop marché justement. On a épuisé le système. Bastia pourrait néanmoins se laisser tenter par un retour d’Antonetti. Faute d’une idée meilleure. En matière de vieilles idées, Sochaux envisage un séjour long en L2 avec la probable arrivée de Jean Fernandez.

Pas de style, pas d’idée, tous les mêmes ou presque. On a tellement besoin de sang neuf qu’on est prêt à confier les clefs d’un club comme l’OL à des coachs d’avenir, sans expérience du très haut niveau, Fournier ou Gourvennec. Mais, moi qui réclame un renouvellement dans ce secteur depuis longtemps, je ne vais pas oser me plaindre de ça. On attend d’ailleurs la décision de l’OL avec impatience. La « Hype » Renard, un « jeune » ambitieux, une solution interne ou un vieux loup aguerri type Ranieri ? Si le club avait les moyens, qui peut douter que l’ex-coach de Monaco soit la meilleure solution ?

A bout de nerfs et de force, l’OM s’est tourné vers l’étranger. Bordeaux voit l’idée Zidane comme une renaissance après les pénibles années Gillot. L’OL ne sait pas quoi faire. Comment donc ne pas insister avec ma question. Nos coachs sont-ils nuls ? Peut-on se poser la question du travail qui est fait à la DTN ? Pourtant avec un peu d’imagination, on pourrait envisager une L1 avec le duo PSG/ASM, l’OM de Bielsa, l’OL de Ranieri, le Bordeaux de Zidane, Lille et Sainté en embuscade. Ma question sur nos entraîneurs finirait alors au placard…

La mode est à l’optimisme, il paraît… J’ai toujours pensé qu’il valait mieux envisager le monde tel qu’il est plutôt que tel qu’on aimerait qu’il soit. Mais en cette fin de saison, j’ai envie de déraper un peu…

A lire aussi :

>>> Après-Garde à l’OL : Renard en pole, Gourvennec et H.Fournier placés

>>> Juninho à l’OL ? « Je me sens prêt à relever le défi »

>>> EN IMAGES : Ces entraîneurs qui pourraient remplacer Garde à l’OL

Daniel Riolo