RMC Sport

Riolo : « Journée tranquille pour le PSG et l’OM »

Daniel Riolo

Daniel Riolo - -

L’OM et le PSG l’ont emporté, à Ajaccio (1-3) et à Reims (0-3), en début de 14e journée de Ligue 1. Daniel Riolo revient sur ces deux rencontres.

L’histoire de la bête noire du PSG était prête. Pré-écrite presque. Un nul aurait même suffit pour qu’on disserte sur cette fameuse bête noire. Blanc ayant récupéré son groupe en petit bout, l’idée d’un match difficile n’était pas à exclure. Mais après un bon début, Reims a vite dû admettre la supériorité du PSG. Le temps d’installer son jeu de possession et de faire la différence. Ibra joue en marchant, mais régale Lucas d’une passe sublime. Paris dégage la sensation de pouvoir marquer sur chaque accélération, mais souvent, ce n’est pas assez tranchant. On sent le match de « gestion ». Reims a bien l’opportunité de troubler le ronron parisien, mais Sirigu est bon. Et si même sur péno, Reims n’est pas capable de s’offrir une fin de match haletante…

Très efficace devant, le PSG a donc passé un moment tranquille et Blanc a encore bien géré son effectif. Signalons la nouvelle belle prestation de Lucas Digne. A ce sujet, on note que le PSG compte deux bons latéraux à gauche et deux moyens à droite.

Plus globalement, on note que le champion dégage toujours plus de sérénité. Et ce que ce soit avant, après un match de LDC. Après des matches internationaux. Peu importe, le PSG domine largement cette L1…

En ouverture de cette journée, l’OM était allé remporter un succès important à Ajaccio. Important parce qu’après un mois d’octobre terrible, enchaîner deux victoires de suite ça permet à Marseille de se relancer et de revoir le haut du classement. En marge de cette rencontre, j’ai beaucoup entendu que l’OM pourrait profiter du renouveau Bleu. Pourquoi pas. Longtemps en Italie, on disait que quand la Juve va bien, la Nazionale va bien aussi. Sans aller jusque là, il est vrai que l’OM pourrait être une succursale de l’équipe de France. Historiquement, c’est vrai que ça a souvent été comme ça. Penser que certains joueurs ont profité de cette dynamique ne semble pas fou. Imaginer que plusieurs joueurs de cette équipe ont comme objectif d’aller au Brésil et qu’ils voudront dorénavant briller, c’est également envisageable.

En attendant que cette impression se confirme, on a vu l’OM gagner tranquillement en Corse. Bon offensivement, Marseille a tout maîtrisé. Payet, Thauvin ont marqué. Quant à Gignac, il se spécialise en beau but. L’absence d’Ayew ne s’est pas faite sentir et c’est tant mieux car, on le sait, s’il y a offre, il partira en janvier. Autant s’habituer tout de suite.

Après une défaite probable à l’Emirates mardi, l’OM recevra Montpellier pour profiter pleinement d’un bon calendrier de novembre. Il sera temps ensuite de penser à Lille et de faire un petit bilan de compétences…

A lire aussi :

>> Reims-PSG : Serein comme Paris

>> Baup : « Gignac a failli me décaper ! »

>> Ajaccio-OM : au bon souvenir de Deschamps

Daniel Riolo