RMC Sport

Rothen : « Je ne suis pas usé »

-

- - -

Critiqué cette saison pour ses performances en demi-teintes, le latéral gauche du PSG a sorti un gros match dimanche contre Le Havre (3-0). Confidences.

Jérôme Rothen, le PSG s’est-il relancé dimanche avec cette victoire sur Le Havre ?
On venait de prendre quatre points sur six, alors pourquoi nous parler de nous relancer ? Ce soir on a pris sept points sur neuf… C’est une série après avoir perdu deux matches contre Marseille et Toulouse, c’est tout. On sait que pour exister dans ce championnat, il faut faire des séries. On n’a pas lâché, on est toujours là.

Pensez-vous que votre prestation va faire taire les critiques ?
Jusqu’à quand (rires) ? Ça n’empêchera pas les gens de parler, que voulez-vous que je vous dise. On fait du foot pour être décisif. Sur les trois buts, je fais deux passés décisives et j’en marque un…ce soir c’est moi, demain ce sera un autre. Personnellement, ça fait plaisir, mais ce qui compte le plus c’est que l’équipe est toujours là pour jouer les trouble-fête.

Quel a été le discours du président Bazin, vendredi matin au Camp des Loges ?
Le président n’a pas fixé d’objectifs. A sept journées de la fin, à trois points de la Ligue des champions, Paris a forcément pour but de finir le plus haut possible. On aurait tous signé pour être 4e en début de saison, maintenant on serait très heureux si on finissait dans les trois premiers. Devant, il y a les trois plus gros budgets, les trois plus belles équipes. Il faut être réaliste, mais s’il y a une défaillance, on fera tout pour saisir l’opportunité. On fera tout pour créer la surprise.

La rédaction - Jérôme Sillon