RMC Sport

Roux, le chaînon manquant ?

Nolan Roux

Nolan Roux - -

Buteur le week-end dernier contre Lyon (1-1), Nolan Roux s’est rappelé au bon souvenir de son entraîneur. Au point de quitter vendredi soir, à Rennes (20h45), son poste de doublure de luxe de Tulio de Melo ?

« Ça fait du bien. J’étais resté un bon moment sans marquer. Je ne vais pas dire que c’est libérateur mais c’est le petit truc qu’il manquait. » Nolan Roux n’a pas fait gagner le Losc dimanche dernier contre Lyon (1-1). Mais l’ancien Brestois s’est libéré, lui qui n’avait plus marqué en Ligue 1 depuis le 29 avril dernier et la venue du PSG au Stadium Nord de Villeneuve d’Ascq (ndlr : victoire 2-1). « Je suis resté un bon moment sans marquer, confirme l’intéressé. Cette période-là, je l’ai connue aussi à Brest. Mais je suis conscient de mes qualités. Je ne doute pas. »

Il y avait pourtant de quoi. Recruté lors du dernier mercato d’hiver pour pallier le départ en Turquie (Fenerbahçe) de Moussa Sow, Nolan a débuté à la pointe de l’attaque lilloise avant de céder, en fin de saison, sa place de titulaire à Tulio De Melo. Pour démarrer la suivante en doublure du Brésilien dans l’axe ou… comme joker sur le côté. « Ce n’est pas mon poste favori, concède volontiers Roux. J’y suis moins à l’aise. Pour le bien de l’équipe, je le fais. Mais on y apprend des choses. » Le natif de Compiègne aurait pu bouder. Pas son genre. « Je savais qu’en venant ici, il y aurait de la concurrence, tempère-t-il. Pour atteindre le haut-niveau, il faut souvent se remettre en question. »

Roux : « Garder son calme »

Aucune gamberge, jamais ? « Il faut se poser des questions bien sûr, mais il faut garder le fil conducteur, poursuit le grand blond. Quand je rentre sur le terrain, la seule envie que j’ai, c’est de marquer. Mais je ne suis pas obnubilé par ça. Il faut garder son calme. » Alors que Lille peine à tuer ses rencontres et à s’approprier son Grand Stade, que De Melo est toujours muet, que Kalou est encore en rodage (1 but), et que Lille, après 6 journées, n’est que la 6e attaque de l’élite avec 8 buts, Nolan Roux pourrait revendiquer un statut de titulaire.

« Même si je travaille dur et que je suis récompensé, ça ne veut pas dire que je suis un titulaire indiscutable, tempère le numéro 26 nordiste. Si je joue dix matches et que je marque un but, je ne serai pas content. C’est là-dessus, sur le nombre de buts que je me juge. » Ce qui semble aussi être le cas de son entraîneur, Rudi Garcia. « Je suis très content pour Nolan, parce que c’est important qu’un attaquant marque pour sa confiance personnelle. Il est enfin récompensé de ses efforts. C’est bien pour lui et surtout pour l’équipe. » Et peut-être très bien en vue du déplacement vendredi soir à Rennes (20h45), en ouverture de la 7e journée de Ligue 1.

A.D avec J.B, à Lille