RMC Sport

Saint-Etienne-Montpellier: la crise pointe pour les Verts à nouveau battus

Daniel Congré et Romain Hamouma

Daniel Congré et Romain Hamouma - AFP

Défaits par Montpellier à Geoffrey-Guichard (0-1), les Stéphanois s’enfoncent encore un peu plus au classement, provisoirement 13es. Saint-Etienne n’a plus gagné en Ligue 1 depuis le 17 septembre et reste sur cinq défaites consécutives.

Saint-Etienne continue de miser sur les jeunes, à la fois par choix et par contrainte. Au coup d’envoi de cette 9e journée de Ligue 1, face à Montpellier, six joueurs stéphanois avaient 23 ans ou moins. La défense, avec Saïdou Sow, 18 ans, et Aïmen Moueffek, 19 ans, affichait un visage particulièrement jeune, malgré le retour de suspension de Timothee Kolodziejczak. Une inexpérience qui s’est rapidement fait sentir, avec l’ouverture du score montpelliéraine signée Stephy Mavididi après un petit cafouillage devant la surface des Verts (14e).

Il semble désormais loin le temps des premières journées de championnat, quand Saint-Etienne enchaînait les victoires et était même allé s’imposer au stade Vélodrome face à Marseille. Les joueurs de Claude Puel n’ont gagné aucun de leurs six derniers matchs en Ligue 1 et restent désormais sur cinq défaites consécutives, avec un seul but marqué pour onze encaissés.

Des blessures et des départs qui font mal

Le manque de réussite de Denis Bouanga, principale arme offensive de la saison passée aujourd’hui en berne, est criant. En deuxième période, la meilleure opportunité stéphanoise a été l’œuvre d’Adil Aouchiche, 18 ans et un peu jeune, encore, pour endosser le costume du sauveur. L’absence de Mathieu Debuchy, la mise à l’écart de Stéphane Ruffier ou les départs de Loïc Perrin et Yann M'Vila cet été continuent de coûter cher. Saint-Etienne manque d’expérience et doit faire sans ses meilleurs jeunes du début de saison, aussi, Yvann Maçon étant blessé et Wesley Fofana parti à Leicester.

Pendant que Montpellier grimpe à la 5e place du classement, Saint-Etienne tombe à la 13e, en attendant les matchs de certaines équipes moins bien classées. Avant de se déplacer à Lyon dans une semaine et de recevoir Lille à la fin du mois, Saint-Etienne aurait aimé se donner un peu d’air. Au contraire, c’est la crise hivernale qui pointe.

RW