RMC Sport

Saint-Etienne veut enfoncer le clou

Romain Hamouma, buteur face à Bordeaux

Romain Hamouma, buteur face à Bordeaux - -

Vainqueur de Bordeaux avant la trêve internationale, Saint-Etienne veut prouver que l’élimination européenne est digérée, en allant chercher un résultat à Valenciennes, ce samedi (20h). Sa place sur le podium en dépend.

Si la série de trois défaites de rang fin août (dont deux contre Esbjerg, synonymes d’élimination de Ligue Europa) pourrait conférer au bilan stéphanois une allure mitigée, il ne faut pas s’y tromper : en ce début de saison, les Verts tournent à plein régime. Hormis le faux pas danois – certes lourd de conséquence – ils campent à une belle troisième place de L1, forts de trois succès en quatre journées. La manière avec laquelle ils ont disposé de Bordeaux (2-1), trois petits jours après leur déconvenue européenne, a d’ailleurs permis de lever les doutes naissants, tout en réaffirmant leur statut de gros outsiders du championnat.

Un statut qu’ils entendent bien confirmer sur la pelouse de Valenciennes. Requinqués par la trêve internationale, après le marathon aoûtien (8 matches en 31 jours), les hommes de Christophe Galtier se veulent ambitieux pour ce déplacement dans le Nord : « On fait un bon début, se félicite l’entraîneur forézien. L’effectif s’est amélioré sur la fin du mercato (arrivées de Mollo et Erding, qui feront leur début, ndlr). Il faut enfoncer le clou au niveau des points, mais aussi retrouver un style de jeu, ce qui a été fait par moment de belle manière face à Bordeaux. J’espère qu’avec cette fraîcheur, face à Valenciennes, on va être aussi bien dans le jeu. »

Galtier : « On a été marqués par l'élimination »

Face à un adversaire au bilan diamétralement opposé (1 victoire, 3 défaites), et qui patauge depuis sa victoire inaugurale sur Toulouse (3-0), l’ASSE tâchera donc de laisser encore un peu plus derrière elle le traumatisme Esbjerg. « C’est toujours là, confesse Galtier. On a tous été marqués, heureusement qu’il y a eu la victoire face à Bordeaux. Quand on verra les matches à la télé, on aura des regrets, forcément. Mais il faut passer à autre chose, pour prendre du plaisir dans ce qu’il nous reste à jouer, un championnat et deux coupes nationales. Sinon, on va garder la tête baissée, pleurer et s’embêter jusqu’à la fin de la saison. » Ce qui, jusqu’à preuve du contraire, n’est pas le genre de la maison. A démontrer ce samedi (20h).

A lire aussi :

>> Saint-Etienne sort la tête basse

>> Saint-Etienne : un sursaut et du mouvement

>> Tous les matches en live sur le Score Center RMC Sport !

A.T. avec E.J.