RMC Sport

Stars et suspense en foot: bienvenue en Ligue 1

Le PSG remet en jeu son titre de champion de France

Le PSG remet en jeu son titre de champion de France - -

Des étoiles en pagaille, un champion qui vise le doublé et un concurrent très ambitieux, des questions à tous les étages: la saison de L1 de foot, qui s’ouvre ce vendredi soir avec Montpellier-PSG (20h30), s’annonce passionnante.

Ah, l’été… Ses plages, son soleil, son rosé frais. Pour beaucoup, la meilleure saison de l’année. Pour d’autres, une période sans. Sans leur feuilleton préféré. Sans cette drogue pour intoxiqués hexagonaux du ballon rond: la Ligue 1. Mais que les plus sensibles à l’idée "un-seul-championnat-vous manque-et-tout-est-dépeuplé" se rassurent. Le retour de la L1, c’est pour ce vendredi soir avec un Montpellier-PSG (20h30) qui marque le début de la défense du titre pour les Parisiens. Trois mois après son premier sacre depuis 19 ans, la bande à Zlatan s’avance comme grande favorite à sa propre succession. Bien sûr, entre les départs de Carlo Ancelotti et Leonardo et l’arrivée de Laurent Blanc, il va vite falloir rassurer sur le thème de la continuité dans le succès.

Avec un effectif qui n’a connu aucun départ d’importance, mais a vu trois arrivées de poids avec Cavani, Marquinhos et Digne, l’excuse du grand chamboulement ne pourra pas passer si les bons résultats attendus ne sont pas au rendez-vous. Mais ces deux éléments ouvrent surtout la perspective d’un Paris qui pourrait vite faire le break. A moins que… Car dans la caste des riches ambitieux, le PSG version Qatar fait désormais face à un concurrent gênant: le Monaco version Russie. Avec le richissime Rybolovlev aux commandes, l’ASM a sorti le chéquier (un peu moins de 150 millions d’euros) pour plusieurs pépites, dont le serial buteur colombien Falcao. Sous la baguette de Claudio Ranieri, les Monégasques visent une qualification en Ligue des champions. Voire mieux si la mayonnaise prend vite. Alors, Monaco peut-il priver Paris du doublé?

Ascenseur direct pour Nantes?

Passionnante, la question sera au centre des débats de cette L1 de stars (si on nous avait dit ça il y a cinq ans…). Et navigue au milieu d’un flot d’interrogations. Falcao peut-il prendre le titre de meilleur buteur à Ibrahimovic? Ce dernier va-t-il être dépassé sur ce plan par son nouveau duettiste, Cavani, transfert le plus cher de l’histoire du championnat (64 millions)? Renforcé de façon intelligente par Payet, Imbula ou Khlifa, l’OM peut-il accrocher une nouvelle fois le podium? Spécialiste es 1-0 lors de l’exercice précédent, Marseille va-t-il offrir un jeu plus spectaculaire? Toujours tourné vers sa jeunesse, à l’image du brillant Grenier, l’OL pourra-t-il encore disputer la course à la C1?

Saint-Etienne va-t-il garder la dynamique d’une saison où un trophée (Coupe de la Ligue) a enfin retrouvé Geoffroy-Guichard? Nice peut-il poursuivre sur sa lancée positive pour honorer l’arrivée dans son nouveau stade? Bordeaux, Lorient ou Toulouse peuvent-ils viser plus haut que ce milieu de tableau devenu leur habitude? Philippe Montanier va-t-il ouvrir une ère de bons résultats à Rennes? Lille va-t-il retrouver un cycle vertueux avec René Girard? Fabrizio Ravanelli va-t-il réussir pour ses débuts d’entraîneur de haut niveau avec Ajaccio? Sochaux, sur le fil du rasoir ces dernières saisons, va-t-il s’extirper de la lutte pour le maintien? Qui seront les protagonistes de cette zone rouge? Anciens habitués de la L1, et même véritable institution du foot français pour le second, les promus Guingamp et Nantes éviteront-ils l’ascenseur direct? La moyenne de buts par match de la saison dernière (2,54), meilleure du 21e siècle, sera-t-elle encore battue? Bref, des équipes locomotives, des stars, du suspense à tous les étages, la Ligue 1 grandit, la Ligue 1 passionne, la Ligue 1 donne envie. Attention les yeux!

|||sondage|||1054

Alexandre Herbinet