RMC Sport

Stellardo : « Je n’ai pas peur de descendre en Ligue 2 »

Le président niçois qui était aujourd’hui l’invité de Luis Attaque est en colère. Alors que son équipe, 16e, n’est plus qu’à six points du premier non-relégable, le Gym doit faire face aux débordements de ses supporters.

La crise sportive
« Bien sûr, on est déçu par nos résultats mais il nous manque actuellement douze joueurs ! Huit sont à la CAN et quatre autres sont blessés. C’est vrai que le climat est malsain à Nice. Depuis le match à Sochaux (défaite 1-0 à Bonal le 28 novembre), on est à la ramasse. Depuis les départs d’Apam et Bagayoko, l’équipe est amputée de joueurs de caractère. Les recrues (Digard et Civelli, ndlr) ? Donnez-leur deux-trois matches. Elles n’ont pas joué depuis deux mois. On a fait un mauvais recrutement cet été. Maintenant, on a quinze jours pour voir ce que cela va donner. Didier Ollé-Nicolle pourrait-il quitter le club à l’issue de cette période ? On prendra les décisions nécessaires en fonctions des résultats. Aujourd’hui, je le dis franchement, je n’ai pas peur descendre en Ligue 2. Mais je pense qu’on va se rependre dès le prochain match face à Monaco (le 30 janvier). Lorsque nous allons récupérer les joueurs partis à la CAN, l’équipe va redémarrer. »

La colère des supporters
« Concernant les incidents avec Loïc Rémy (violemment pris à parti par les supporters après la défaite face à Auxerre, ndlr), je pense que la sécurité n’a pas suivi les joueurs de près. Je pensais que les joueurs allaient rejoindre le bus, mais certains sont partis individuellement. Ce qu’a subi Loïc Rémy est inadmissible de la part de voyous. Ce ne sont pas de supporters. Ils ne sont là que pour la bagarre. C’est insupportable ! Nous sommes avec lui. C’est un garçon remarquable. Les sanctions ? Si c’est possible oui, mais c’était en dehors du stade. Je ne pense qu’il y avait des vidéos. Le responsable de la sécurité s’en occupe. Nous sommes capables de faire face à cette situation. »

Paranoïaque, le Gym ?
« Je suis déçu par les arbitres. Après le match de Sochaux, j’ai écrit une lettre au président de la commission pour lui signifier que nous avions été lésés par les arbitres sur deux buts alors que nous nous étions mis d’accord avant la saison sur certains points du règlement. Je n’ai pas eu de réponse. Pourquoi nous ai-je opposé à Saint-Etienne (Stellardo a déclaré mercredi soir qu’il fallait mieux sauver les Verts que Nice, ndlr) ? Saint-Etienne est un club respecté, pas nous. Nice n’intéresse pas ! On est au bout de la France, et pas seulement dans le football. »

La rédaction-Luis Attaque