RMC Sport

Subasic, Fabinho, David Luiz… les tops et flops de PSG-Monaco

Fabinho

Fabinho - AFP

Grâce à Vagner Love et Fabinho, Monaco a infligé au PSG sa 2e défaite de la saison (0-2), sa première au Parc des Princes depuis deux ans, ce dimanche en clôture de la 31e journée de Ligue 1. L’ASM, 2e, fonce vers la Ligue des champions.

TOPS

La très belle affaire pour Monaco

Avec les victoires de Rennes, Lyon et Nice, l’ASM avait la pression au Parc des Princes. Profitant du laxisme des Parisiens après la pause, les joueurs de Leonardo Jardim ont infligé au PSG sa 2e défaite de la saison (0-2), la première à domicile en championnat depuis un an. Mais avec ces trois points, le club de la Principauté consolide sa 2e place et fait un grand pas vers la qualification en Ligue des champions.

La justesse de Fabinho

Le Brésilien a réalisé une très belle performance sur la pelouse du Parc. Toujours intelligent dans le jeu, il a été précieux défensivement et offensivement. Son penalty tout en finesse respire la grande classe (68e).

Impeccable Subasic

Si les attaquants parisiens n’ont jamais trouvé la faille, c’est aussi parce qu’ils sont tombés sur un excellent Danijel Subasic. Décisif d’entrée, il a été l’auteur d’un arrêt exceptionnel sur une tête d’Edinson Cavani.

FLOPS

Paris, deux ans après

L’invincibilité du PSG en Ligue 1 au Parc des Princes aura duré deux ans. Avant Monaco ce dimanche, le dernier revers des Parisiens à domicile remontait au 7 mai 2014. Les Parisiens s’étaient inclinés face à Rennes (2-1). Le PSG n’égalera pas non plus le record du plus petit nombre de défaites sur une saison (1) qui reste donc la propriété du FC Nantes en 1995.

La suffisance des Parisiens en 2e mi-temps

Sérieux, appliqués et joueurs durant les 45 premières minutes, les joueurs du PSG ont basculé dans une certaine suffisance après la pause. A l’image de David Luiz ou de Thiago Motta, auteurs de passes à l’adversaire ou d’un repli défensif pas toujours assuré, le PSG s’est vu trop beau. Monaco n’étant pas Troyes, il a été puni.