RMC Sport

Tapie bientôt à Nice ?

L'ancien président de l'OM serait aux portes de l'OGC Nice.

L'ancien président de l'OM serait aux portes de l'OGC Nice. - -

L’ancien président de l’OM serait plus que jamais intéressé par une entrée dans le capital de l’OGC Nice. Il lorgne notamment les 5% d’actions de Maurice Cohen, sur le départ.

Le 25 avril dernier, dans Le Point, Bernard Tapie évoque son avenir dans le football. Car il y en a un. Pas à Marseille, où il déclare ne plus vouloir revenir. Mais à Cannes ou à Nice, oui. Il déclare même sa flamme au club azuréen : « Installer Nice durablement parmi les cinq meilleurs clubs français serait un beau challenge. (…) Nice est une ville que j'aime et je m'entends très bien avec Christian Estrosi (maire UMP de la ville, ndlr). On a déjà parlé tous les deux de cette possibilité. Ce club me donne envie. Moi, ça me plairait bien de les aider. »

Et l’ancien ministre de la Ville d’encenser le président du Gym, Maurice Cohen : « Il fait du bon boulot », avant de détailler les conditions de son éventuelle implication : il ne brigue « aucun poste » et souhaite pas redevenir président, mais entend « faire bénéficier le club de quelques moyens financiers ». A l’époque, Cohen se dit « agréablement surpris » et Gilbert Stellardo, l’actionnaire majoritaire du Gym, assure que Tapie serait « le bienvenu ».

Depuis, plus de nouvelles. Mais le départ de Maurice Cohen, qui quittera son poste mardi prochain, pourrait faire rapidement évoluer les choses. Selon nos informations, Bernard Tapie a contacté le dirigeant niçois en milieu de semaine. L’ex-homme d’affaires souhaiterait racheter les 5% d’actions de l’OGCN que possède toujours Maurice Cohen pour entrer dans le capital du club. Et plus si affinités ? A Nice, la situation sportive actuelle rend la faisabilité de l’opération tout à fait envisageable, même si les difficultés ne manquent pas.

Contacté par RMC Sport, Tapie a botté en touche sans démentir : « Je n’ai pas envie de vous répondre ». Maurice Cohen, assez réticent à s’exprimer, affirme vouloir céder sa part de capital « aux actuels actionnaires ». Christian Estrosi, le maire de Nice et ministre de l’Industrie, ne souhaite pas non plus s’étendre, mais se fend d’un : « Je connais bien Bernard Tapie, je l’apprécie, et tout le monde connaît son talent » qui ressemble fort à un éventuel adoubement. Enfin Gilbert Stellardo, qui devrait devenir président de l’OGCN mardi prochain, est moins ambigu : « Si Tapie veut acheter le club, qu’il l’achète ! Je ne vois pas quelqu’un comme lui acheter 5% d’actions pour ne même pas avoir en échange de strapontin au club. Il ne peut aller quelque part qu’en étant le patron. Ce n’est pas quelqu’un qui vient dans le football pour se rendre une fois par an à une assemblée générale… »

La rédaction - Agence RMC Sport