RMC Sport

Transferts suspects à l’OM : Anigo toujours en garde à vue

José Anigo est toujours entendu par la police.

José Anigo est toujours entendu par la police. - AFP

Entendu hier dans l’affaire des transferts supposés douteux à l’OM, José Anigo a vu ce mercredi sa garde à vue prolongée. Plus d’une dizaine de personnes seraient également encore à l'hôtel de police de Marseille.

Sans surprise, la garde à vue de l'ancien directeur sportif de l'Olympique de Marseille, José Anigo, a été prolongée, selon plusieurs sources concordantes. Convoqué par le juge Perruaux, Anigo était arrivé mardi en fin d'après-midi à l'Evêché, en provenance du Maroc, où il travaille désormais pour l'OM. Les enquêteurs ont encore des zones d'ombre à éclaircir concernant certains transferts et d'éventuelles rétro commissions dont aurait profité le grand banditisme, avec la complicité de certains agents de joueurs.

Des malversations autour du transfert de Cyril Rool ? 

Au-delà des transferts de Diawara et de Gignac, les plus souvent cités, les enquêteurs s'intéressent également à certaines malversations qui auraient eu lieu autour de la personne de Cyril Rool, lors de son bref passage au club (saison 2009-2010). Rool est en effet également entendu en ce moment pas les enquêteurs, selon La Provence. Au total, 14 personnes seraient encore à l'hôtel de police de Marseille ce mercredi soir.

Le 18 novembre dernier, le président de l’OM, Vincent Labrune et ses prédécesseurs, Pape Diouf et Jean-Claude Dassier, notamment, avaient déjà été convoqués par la justice, puis remis en liberté sans poursuites.

FG à Marseille