RMC Sport

Triaud : « Alou Diarra n’ira pas à Marseille »

-

- - -

Invité de Coach Courbis, le président des Girondins de Bordeaux souligne qu’il ne veut pas entendre parler d’un départ de son capitaine vers le champion de France en titre.

Comment expliquez-vous le début de saison de votre équipe ?
Nous sommes comme des gosses qui ont toujours eu beaucoup de facilités dans la vie. Tout était facile pour nous. Les résultats s’enchaînaient. On n’a pas connu de période difficile et d’adversité et on ne sait pas réagir. Il va falloir que les joueurs s'habituent à souffrir. Je ne dis pas qu’il faut entrer la bave aux lèvres sur le terrain, mais il faut plus de détermination, moins de stress. Quand tu joues trop bas ça ne va pas. On doit prendre à la gorge nos adversaires d’entrée et se faire respecter. Contre Toulouse, on n’a fait qu’un bon quart d’heure.

Vous avez conservé dans votre effectif Yoann Goucuff et Alou Diarra. Est-ce définitif ?
Je vous le dirai le 1er septembre (date de fin du mercato, ndlr). Ce que je peux vous dire, c’est qu’Alou Diarra n'ira pas à Marseille. Un jour, j’ai vu Alou, je lui ai dit : "Marseille c’est oui ou non?" Il m’a répondu : "je n’irai pas à Marseille". Gourcuff est sous contrat à Bordeaux et personne ne s’est manifesté sérieusement. On a juste eu une approche de Manchester City au début du mercato mais ça n’avait pas l’air de l’exciter beaucoup. Niveau effectif, on est très bien.

On a l'impression que Bordeaux reste tranquille malgré les deux défaites ?
Venez voir dans le vestiaire, vous verrez si c'est si calme que ça. Quand on n’est pas content, on ne se prive pas pour le dire. Mais si ça suffisait, ce serait trop facile. Il y a de la pression à Marseille, et ça ne les empêche pas d’être aussi nuls que nous (sourires) ! Mais on ne va pas se jeter avec une pierre au cou dans le bassin d'Arcachon après deux défaites. Il reste 36 matchs. (Ironique) On n’avait pas prévu d’en gagner 38.

Jean Tigana a parlé d'héritage de Laurent Blanc dimanche soir, êtes-vous d'accord avec lui ?
Il n'a jamais parlé d'héritage de Laurent Blanc. Il a évoqué l’héritage de la saison passée dans l’état d’esprit et le comportement de l’équipe. (Moqueur) Mais c’est plus drôle pour vous (les journalistes, ndlr) de le dire autrement !