RMC Sport

Troyes replonge en Ligue 2

Les joueurs de Troyes sont relégués en Ligue 2

Les joueurs de Troyes sont relégués en Ligue 2 - -

Troyes quitte la Ligue 1 et redescend en Ligue 2 ce dimanche soir après sa défaite à Valenciennes (1-2) lors de la 38e et dernière journée de la saison. Sochaux, qui a fait match nul (0-0) à Bastia, se maintient.

Benjamin Nivet était le héros parfait. Un 10e but pour le numéro 10 de Troyes. Et un miracle qui devenait possible. En offrant l’avantage à son équipe ce dimanche à Valenciennes, après seulement 12 minutes de jeu, il a fait rêver l’ESTAC pendant une bonne partie de la soirée. Mais au terme de cette 38e et dernière journée de Ligue 1, le club de l’Aube doit se résoudre à accepter un scénario finalement défavorable. Un an après son retour dans l’élite, sa défaite à Valenciennes (1-2) renvoie Troyes (19e) en Ligue 2, dans le même wagon que Brest (20e) et Nancy (18e). Sochaux, qui fait match nul à Bastia (0-0), se maintient (15e).

Pendant près d’une heure, les joueurs de Jean-Marc Furlan ont pourtant croisé les doigts en écoutant à distance l’évolution du match de leur principal concurrent à Furiani. Un but a notamment été refusé au Bastiais Jérémy Choplin à la 29e minute, pour une faute peu évidente dans son duel aérien avec Thierry Doubai. Mais avec le contre-son-camp de Florian Jarjat (68e) au stade du Hainaut, puis le but de Grégory Pujol (88e), synonymes de victoire pour VA, la lutte pour le maintien s’est simplifiée.

Troyes 13e sur la phase retour

Comme Evian TG (16e) et Ajaccio (17e) n’avaient pas presque rien à craindre avec une meilleure différence de buts que les Troyens, leurs défaites à Bordeaux (2-1) et contre Nice (0-2) resteront anecdotiques. A l’heure du bilan, l’ESTAC ne pourra que regretter sa première partie de saison avec 13 points pris (deux victoires) en 19 matchs. Car sur la phase retour, les 24 points (six victoires) que les coéquipiers de Benjamin Nivet ont su gagner leur vaudraient une 13e place. Rageant… Troyes, malgré son qualité de jeu largement saluée, quitte la Ligue 1. La faute à leur mauvaise habitude de s’installer au fond de la classe, avec un statut de relégable de la 2e à la 38e journée. Il finit par se payer.

A lire aussi :

- Lyon en Ligue des champions, Nice en Ligue Europa !

- Tous les résultats de Ligue 1

- Le classement de la Ligue 1