RMC Sport

Une élue « consternée » par les propos de Sagnol

-

- - -

Naïma Charaï, conseillère régionale d'Aquitaine, a tenu à réagir aux propos très maladroits de Willy Sagnol. En charge de la lutte contre le racisme, elle espère surtout que l’entraineur des Girondins de Bordeaux a agi avec maladresse. « Je découvre avec stupeur et consternation les propos de l'entraîneur Willy Sagnol au sujet du « joueur typique africain » dans les colonnes et dans la vidéo disponible sur le site internet du quotidien « Sud-Ouest ». J'ose espérer que ces propos - considérer que la couleur de peau est un élément qui caractérise la qualité d'un joueur - relèvent plus de la maladresse que le fond de sa pensée », explique-t-elle dans un communiqué. 

Ces malencontreux propos voulaient, je l'espère, illustrer que le recrutement de jeunes joueurs originaires d'Afrique doit être totalement repensé et non plus basé que sur le « critère de puissance physique ». J'ai trop souvent reçu dans mes permanences de jeunes joueurs sans papier, lâchés par leurs clubs, sans opportunité de réinsertion et sans solution pour intégrer leur pays d'origine et retrouver leur famille. En outre, des actes racistes sont trop souvent commis à l'encontre des joueurs d'origine africaine et je reste vigilante à ce qu'aucun dérapage ne puisse être toléré dans le cadre d'un exercice de communication. C'est pourquoi je propose à Monsieur Willy Sagnol d'échanger sur la question de la lutte contre le racisme dans le football et des moyens pour rendre ce sport responsable. Et plus globalement, j'invite la Ligue de football professionnel à être vigilante sur ces questions. »

RMC Sport