RMC Sport

Une pétition pour envoyer Alessandrini en CFA

Romain Alessandrini.

Romain Alessandrini. - -

Les sorties médiatiques de Romain Alessandrini ont visiblement du mal à passer chez les fans du Stade Rennais qui viennent de lancer une pétition pour que leur attaquant, qui espérait rebondir à l’OM, aille ronger son frein en CFA !

Romain Alessandrini va-t-il passer de statut de « messie » rennais à celui de paria, suite à ses déclarations tapageuses de la fin de semaine dernière ? Une pétition a en effet été lancée mardi sur internet par des supporters bretons à l’encontre de leur ailier virevoltant. L’objet de cette mobilisation : « Pour que Romain Alessandrini intègre la CFA du Stade Rennais ». A l’heure actuelle, elle a recueilli plus de 7500 signataires, contre 700 hier matin ! Pour les auteurs de ce mouvement, « cette pétition doit servir à ce qu'enfin, un club ait le dernier mot pour l'exemple », ajoutant qu’« il faut que ça change. Le football français est malade. Les clubs ne font plus autorité ».

De son côté, Romain Alessandrini se plaint « d’avoir été pris pour un con » et se dit « écœuré » par la revalorisation salariale proposée par les dirigeants rennais, bien inférieure aux promesses faites après son transfert refusé vers l'OM. Et contrairement au cas Thauvin qui a agité les derniers jours du mercato, le joueur rennais de 24 ans assure être resté « discret par rapport à l'OM ». Et de préciser : « Je n'ai pas fait la guerre, je ne suis jamais arrivé en retard à l'entraînement, j'ai redoublé d'efforts pour revenir au plus vite (...) Et à l'arrivée, voilà comment on me remercie... Je ressens une vraie cassure. »

Qu'en pense Montanier ?

L’agent du joueur, Ivan Le Mée, est monté au créneau lundi soir (hier) dans l’After Foot sur RMC : « Je ne suis pas là pour satisfaire le ou les supporters, mais mon joueur. Frédéric de Saint-Sernin (le président de Rennes) a menti à Romain. Romain fera sa saison du mieux qu'il peut, c'est tout. » Pourtant, dimanche, De Saint Sernin avait estimé que sa proposition « n'a(vait) rien d'irrespectueuse ». « Nous lui avons proposé une augmentation immédiate de son salaire de 50 %, puis de 70 % après quatre matchs en tant que titulaire, et enfin de 100 % quand il aurait retrouvé le niveau qui était le sien avant sa blessure. À + 70 %, il aurait fait partie des cinq ou six meilleurs salaires et à 100 %, il aurait été le plus gros salaire du club, à égalité avec un autre joueur (Sylvain Armand, ndlr) ».

Reste à savoir désormais comment Philippe Montanier, l’entraîneur de Rennes, va réagir aux propos d’Alessandrini, lui qui revient tout juste d’une grave blessure au genou qui l’a tenu éloigné des terrains depuis février. S’il souhaite retrouver l’équipe de France dont il était aux portes avant de se blesser, a fortiori durant une année de Coupe du monde, ce n’est pas forcément la meilleure manière pour obtenir la confiance de son nouvel entraîneur. Et ainsi espérer confirmer tout le bien que l’on pense de lui depuis son bon début de saison dernière (13 buts en 26 matchs).

Réagissez sur le cas Alessandrini !

Lucas Biosca