RMC Sport

Valbuena : « La roue peut tourner très vite »

Valbuena brille à l'OM

Valbuena brille à l'OM - -

Mathieu Valbuena est devenu en quelques mois un élément indispensable à l’OM. Adopté par le public Marseillais, Valbuena ne veut pas s’arrêter là.

Mathieu, comment expliquez-vous la réussite actuelle de l’OM ?
Eric Gerets nous a inculqué de nombreuses valeurs à son arrivée. Il nous a demandé d’être rigoureux à l’entraînement. La réussite démarre de là. Comme on a l’habitude de le dire, on joue comme on s’entraîne. Ensuite, il nous a inculqué la discipline tactique. Il souhaite aussi qu’on soit solidaire. On peut avoir les meilleurs joueurs du monde dans son équipe mais s’il n’y a pas de cohésion dans le groupe, ça ne marchera pas.

Votre statut au sein de l’OM a évolué depuis l’arrivée d’Eric Gerets. Quelle est aujourd’hui votre attitude dans l’équipe ?
Lors des premiers contacts, je suis quelqu’un d’assez réservé. Il me faut un peu de temps pour me lâcher. On est dans un milieu où l’on ne peut pas se découvrir immédiatement. Cela prend du temps, il faut se protéger. Donc aujourd’hui, j’essaie surtout de me montrer indispensable sur le terrain.

Vivez-vous un rêve à l’OM ?
Quand je rentre sur un terrain de football, c’est avant tout pour me faire plaisir. Je suis heureux de ce que je fais à l’OM. Ca marche pour le club et ça marche pour moi. Petit à petit, j’essaie de m’imposer. En plus, tout se passe bien avec le public. Je sens qu’ils sont derrière moi, qu’ils m’aiment beaucoup. Après, j’ai conscience que la roue peut tourner très vite, surtout à Marseille.

Avec votre succès à Nice (2-0), vous voilà à la cinquième place…
Quand on enchaîne une série de victoires, on sait très bien que ça peut aller très vite. C’est un championnat très serré. Mais avant de penser à la suite du championnat et au match de dimanche face au PSG, il y a la Coupe de l’UEFA à disputer contre la Spartak Moscou. Il va falloir faire le plein à la maison avant de se déplacer à Moscou. On ne sait pas ce qu’on trouvera comme conditions climatiques là-bas, il vaut mieux assurer le coup au Vélodrome.

L’association Niang-Cissé à la pointe de l’attaque, vous en pensez quoi ?
Mamadou est revenu de la CAN un peu frustré. Il a donc envie de s’éclater avec nous. Tout comme Djibril, il a marqué dimanche face à Nice. 100% de réussite pour les attaquants, c’est tout bon pour la confiance.

La rédaction-After Foot (H. Allin)