RMC Sport

Ligue 2: Grenoble nouveau leader

Grenoble en Ligue 2

Grenoble en Ligue 2 - ICON SPORT

Les Grenoblois ont remporté le choc de la journée face à Troyes, l'ancien leader.

Grenoble, vainqueur 2-0 en Isère d'une équipe de Troyes réduite à dix pendant la dernière demi-heure, a ravi à son adversaire du jour la place de leader, mardi soir à l'issue de la 17e journée de Ligue 2.

Les joueurs de Philippe Hinschberger ont mis fin à une très longue invincibilité des Troyens, dont la dernière défaite remontait au 21 septembre à Auxerre et qui avaient aligné depuis 12 matches sans défaite (8 victoires, 4 nuls).

Grenoble et Troyes sont à égalité de points, mais les Isérois devancent les Aubois à la différence de buts.

4 points entre le leader et le 6e

A sa décharge, Troyes a passé la dernière demi-heure à dix après l'exclusion de Gabriel Mutombo, qui venait à peine d'entrer en jeu, pour un tacle illicite sur Djitté qui semblait en mesure de filer au but, devant la surface de réparation.

Derrière, Toulouse, Auxerre, le Paris FC et Clermont se sont tous imposés et s'ils demeurent 3e, 4e, 5e et 6e, ils se rapprochent de la tête. L'écart entre ces six premiers s'est resserré: 4 points seulement séparent désormais le leader du 6e. 

A Pau, le TFC, dominateur, s'est imposé 3-0 avec un nouveau but de son buteur-maison Rhys Healey. L'Anglais grimpe avec huit réalisations sur le podium des meilleurs buteurs de L2, à égalité avec le Troyen Yohann Touzghar et le Clermontois Mohamed Bayo, mais toujours loin derrière l'Auxerrois Mickael Le Bihan (13).

Le Paris FC, longtemps leader en début de saison, a mis fin en battant Guingamp 3-2 au bout du suspense grâce à un but dans le temps additionnel, à une longue période de poisse avec six matches sans victoire.

Derrière ce sextette, le trou est fait. 

Caen, toujours 7e, a essuyé un cinglant revers en Normandie face Sochaux, vainqueur 4-1 et se trouve relégué à 4 longueurs du sixième.

En bas de classement, Rodez, qui a pris un point précieux au Havre, a abandonné la lanterne rouge à Châteauroux.

Quelques heures avant le coup d'envoi de cette journéee, la Ligue avait pris la décision de reprogrammer la rencontre Niort-Valenciennes, après au moins trois cas de Covid chez les Chamois.

PK avec AFP