RMC Sport

Ligue des champions: une hypothèse de qualification défavorable pour l'OM

Avant son comité exécutif très attendu jeudi, l'UEFA a organisé ce mardi une nouvelle réunion avec les 55 secrétaires généraux des fédérations membres. L'occasion pour l'instance dirigeante du football européen d'évoquer une nouvelle fois le calendrier de reprise. Selon un quotidien italien, une hypothèse de qualification pour la prochaine Ligue des champions passerait par le classement UEFA. Ce qui n'arrangerait pas l'OM.

Rien n'est décidé, rien ne se précise vraiment, mais l'UEFA continue de plancher sur un calendrier de reprise du football continental. L'instance européenne a ainsi organisé ce mardi une réunion en visioconférence avec les 55 secrétaires généraux des fédérations membres afin d'évoquer les avancées des groupes de travail constitués en mars.

"Plusieurs options de calendriers ont été présentées, concernant à la fois les matchs de clubs et de sélections", indique l'UEFA dans un communiqué. En répétant son point de vue: "Il a été fortement recommandé de terminer les championnats nationaux de première division et les coupes, mais certains cas particuliers seront entendus une fois que les directives concernant la participation aux compétitions européennes - en cas d'annulation d'une ligue - auront été élaborées."

La question des qualifiés européens bientôt au coeur du débat ?

Selon L'Equipe, la confédération aurait redit son souhait de voir les championnats s'achever le 3 août, pour ensuite enchaîner avec la Ligue des champions et la Ligue Europa. Le report de l'Euro féminin de 2021 à 2022 aurait par ailleurs été acté.

Concernant le cas de figure d'un championnat ne pouvant aller à son terme, et des équipes qualifiées (ou non) pour les prochaines compétitions européennes, La Repubblica évoque une surprenante idée. D'après le quotidien italien, l'UEFA pourrait reprendre elle-même la main dans une telle situation, et désigner les qualifiés en fonction… de son coefficient. Ce qui ne serait pas sans conséquence, puisque chez les équipes françaises par exemple, l'OM se retrouve derrière le PSG, mais aussi l'OL et Monaco selon le coefficient UEFA. L'actuel deuxième de Ligue 1, si jamais cette solution venait à être appliquée, irait donc en Ligue Europa, et non en Ligue des champions.

Dans son communiqué, l'UEFA précise de toute manière qu'aucune décision ne sera annoncée avant la réunion, très attendue, du comité exécutif, prévue jeudi.

CC