RMC Sport

Abidal a savouré son incroyable retour

Eric Abidal

Eric Abidal - -

Pour la première fois depuis son opération d’une tumeur au foie le 17 mars dernier, l’international français est entré en jeu, mardi soir, à l’occasion de la demi-finale retour de la Ligue des champions face au Real Madrid (1-1).

Il n’a joué que quelques secondes. Mais quelles secondes ! Et quel symbole ! En remplaçant Carles Puyol à la 90e minute de la demi-finale de la Ligue des champions face au Real Madrid (1-1), Eric Abidal a déjoué tous les pronostics. La nouvelle de sa tumeur au foie révélée en mars dernier avait glacé le sang de tous les observateurs. Cet incroyable retour, salué par une ovation monstre du Camp Nou, a tout du conte de fée moderne. A la fin de ce quatrième Clasico en 18 jours, Abi, visiblement très ému, a été porté en triomphe par ses équipiers, fous de joie.

Lundi soir, Pep Guardiola avait rassuré tout le monde en annonçant le retour du Français dans le groupe. Ce dernier qui s’entraîne à peu près normalement depuis une dizaine de jours se sentait prêt. C’est en tout cas ce qu’il a répondu à son entraîneur lorsque ce dernier lui a demandé il y a quelques jours s’il se sentait prêt à réintégrer le groupe et éventuellement jouer. Le processus était engagé.

Son obsession ? La finale de la Ligue des champions

Désormais, Abidal, suivant son ressenti au quotidien, devrait poursuivre crescendo son évolution jusqu’à la fin de la saison. Le défenseur international français n’a pas 90 minutes dans les jambes. Mais alors qu’il est sorti de l’hôpital il y a un peu plus d’un mois, Abidal a bluffé tous les médecins. D’aucun ne le voyait pas revenir avant la saison prochaine.

Monstre physique, le latéral gauche blaugrana a vite retrouvé ses sensations. Soutenu par tout un club, il est aujourd’hui gonflé à bloc pour aborder une fin du championnat passionnante, avec en point d’orgue la finale de la Ligue des Champions fin mai à Wembley.

Abidal savoure au jour le jour son renouveau. Pour le moment, c’est sa seule obsession. Les discussions relatives à une éventuelle prolongation de son contrat sont elles bien évidemment en stand-by en dépit de l’envie toujours forte de Barcelone de compter sur l’ancien Lyonnais à moyen terme.

M.B