RMC Sport

Arsenal-OM : Marseille toujours fanny

Jack Wilshere a inscrit les deux buts du succès d'Arsenal

Jack Wilshere a inscrit les deux buts du succès d'Arsenal - -

Battu par Arsenal ce mardi (2-0), l’OM a concédé sa cinquième défaite en autant de matchs cette saison en Ligue des champions. Eliminés de toute compétition européenne, les Marseillais tenteront de sauver l’honneur dans deux semaines contre Dortmund.

Ils voulaient se lâcher, prendre du plaisir, voire mettre le feu à l’Emirates Stadium. Les Marseillais n’ont finalement rien fait de tout ça. Ils ont livré un match indigent qu’Arsenal n’a pas eu de peine à gagner (2-0). Les hommes d’Elie Baup ont même réussi « l’exploit » de faciliter la tâche de leurs adversaires, pourtant déjà bien supérieurs, moins d’une minute après le début de la rencontre. En encaissant après 29 secondes de jeu un but de Jack Wilshere, au passage sublime (crochet sur Mendes puis ballon piqué dans la lucarne de Mandanda), l’OM a s’est tiré une balle dans le pied.

Apathiques, amorphes et tout simplement pas au niveau requis pour une rencontre de ce niveau, les Olympiens ne se sont quasiment jamais montré dangereux. Elie Baup avait pourtant fait le pari de la fraîcheur, laissant Diawara, Valbuena et Thauvin sur le banc et donnant sa chance à des joueurs habituellement cantonnés au rôle de remplaçant (Abdallah, Mendes, Lemina, Imbula, Khalifa et J.Ayew). Un pari perdu puisque seul Mario Lemina a surnagé. Entré en jeu à la 57e minute avec Mathieu Valbuena, Florian Thauvin a quant à lui démontré qu’il était déjà indispensable à cet OM-là, étant même tout proche de marquer (74e, 77e).

Mandanda évite le naufrage

Sans un énorme Steve Mandanda, seul titulaire marseillais au niveau ce mardi soir, l’addition aurait même pu être plus lourde. Auteur d’un très bel arrêt réflexe devant Aaron Ramsey (7e), le gardien français a ensuite écœuré Mesut Özil en repoussant un penalty (38e) puis une frappe de près (56e). L’Allemand se vengera en offrant un caviar à Wilshere pour le doublé (2-0, 65e), enterrant définitivement les derniers espoirs marseillais - déjà très minces au coup d’envoi - d’arracher la troisième place de ce groupe F, synonyme de Ligue Europa.

C’est donc toujours avec zéro point au compteur que l’OM accueillera Dortmund, vainqueur de Naples ce mardi (3-1), dans deux semaines au Vélodrome. A égalité de points avec le Napoli (9), et avec seulement trois de retard sur Arsenal, le BVB jouera sa qualification pour les huitièmes de finale dans les Bouches-du-Rhône. S’ils n’affichent pas un peu d’orgueil pour quitter la scène européenne la tête haute, les Marseillais pourraient encore une fois connaître le goût amer de la défaite.

A lire aussi :

>> Revivez Arsenal-OM

>> Les résultats de la Ligue des champions

>> En images : l’OM fera-t-il aussi mal que Zilina ?

Alexandre Alain