RMC Sport

Arsenal quasiment qualifié

La joie des Gunners après l'ouverture du score

La joie des Gunners après l'ouverture du score - -

Vainqueur sur le terrain de Fenerbahçe en barrage aller de la Ligue des champions (0-3), Arsenal a fait un énorme pas vers la qualification pour la phase de groupes. Une bouffée d’oxygène pour le club londonien, après un début de saison difficile.

L’été est très agité pour Arsenal. Sans doute trop au goût d’Arsène Wenger. Battu à domicile par Aston Villa (1-3) samedi pour ses débuts en Premier League, le club londonien devait impérativement se racheter ce mercredi face à Fenerbahçe, en barrage aller de la Ligue des champions. Une tâche difficile dans la bouillante enceinte du Sükrü Saraçoglu. Et si tout n’a pas été parfait pour les Gunners, ils ont assuré l’essentiel. Une victoire (3-0) et donc un pas très important vers la phase de groupes de la Ligue des champions, qu’Arsenal pourrait fréquenter pour la 16e fois consécutive.

La victoire des hommes de Wenger ne souffre d’aucune contestation face à des Turcs inoffensifs. Lors d’une première période peu enthousiasmante, les seules occasions sont venues d’Olivier Giroud. Seul en pointe, l’international français a manqué le cadre par deux fois, d’abord de la tête (18e), puis sur une frappe du gauche dans la surface (45e). L’action la plus marquante des 45 premières minutes a été la sortie de Laurent Koscielny, le visage en sang, suite à un coup de pied de Pierre Webo (30e). Un coup dur de plus pour l’ancien Lorientais, expulsé ce week-end.

Deuxième but en deux matchs pour Giroud

La délivrance vient finalement du pied gauche de Kieran Gibbs, parfaitement servi par Theo Walcott, qui marque dans les six mètres (1-0, 50e). Un coup de massue pour le « Fener », qui encaisse rapidement un deuxième but, sur une frappe d’Aaron Ramsey mal négociée par Volkan Demirel, le gardien turc (2-0, 63e). Giroud termine le travail sur un penalty en force suite à une faute peu évidente sur Theo Walcott (3-0, 77e). Le deuxième but de l’ancien Montpelliérain en deux matchs depuis la reprise. Un succès qui permet à Wenger, contesté par une partie des supporters d’Arsenal, de souffler un peu. L’Alsacien va désormais pouvoir passer la vitesse supérieure sur le marché des transferts, désespérément calme pour les Gunners.

A lire aussi :

>> Bale, les dessous du transfert de l’été

>> Mercato : Les rumeurs étrangères du 21 août

>> La Real Sociedad éteint l’OL

Le titre de l'encadré ici

|||

Schalke 04 accroché, Bâle dans la douleur

Dans les autres rencontres de la soirée, Schalke 04 a été accroché sur sa pelouse par le PAOK Salonique (1-1). Jefferson Farfan pour les Allemands et Miroslav Stoch pour les Grecs ont été les buteurs de ce match. Le FC Bâle a de son côté eu du mal à se défaire du petit poucet bulgare, le PFC Ludogorets Razgrad. Les Suisses se sont imposés poussivement à l’extérieur (2-4), avec notamment un doublé de Mohamed Salah et un but de l’ancien Sochalien Giovanni Sio. Dans la rencontre 100% est de l’Europe, le Steaua Bucarest n’a pas pu faire mieux qu’un match nul face au Legia Varsovie (1-1). Jakub Kosecki a répondu pour Varsovie à l’ouverture du score de Federico Piovaccari. Enfin, l’Austria de Vienne a certainement fait l’essentiel en s’imposant sur le terrain du Dinamo Zagreb (0-2). Leovac et Stankovic ont fait la différence pour les Croates, qui ont terminé à 10.

X.M.

Alexandre Alain