RMC Sport

Barça-Juve: l’Espagne s’enflamme pour les débuts fracassants de Pedri

Pour la première titularisation de sa carrière en Ligue des champions, Pedro a impressionné les observateurs, mercredi, lors de la victoire du Barça sur la pelouse de la Juventus (0-2). L’ailier de 17 ans a livré un match très remarqué. Au point de recevoir une pluie d’éloges en Espagne.

"Une star est née". Carrément. Marca n’y va pas par quatre chemins au lendemain de la victoire du FC Barcelone sur la pelouse de la Juventus, mercredi en Ligue des champions (0-2). Le journal pourtant pro-Real salue la performance éblouissante de Pedri. A l’image de toute l’Espagne.

Pour sa première titularisation en C1, l’ailier de 17 ans s’est baladé sur la pelouse du Turin. Avec une aisance assez bluffante à ce niveau de la compétition. Et des stats magistrales: 95% de passes réussies (la plupart dans le camp adverse), sept ballons récupérés, quatre dribbles réussis sur cinq tentés.

Son insouciance l’a peut-être aidé à jouer sans pression. Mais c’est surtout le talent pur du natif de Tenerife qui saute aux yeux. Recruté cet été pour 5 millions d’euros, l’ancienne pépite de Las Palmas, qui évoluait en deuxième division la saison passée (37 matchs, quatre buts, sept passes), a été lancée par Ronald Koeman il y a un moi, lors d’un succès contre Villarreal en Liga (4-0). Depuis, le n°16 a multiplié les entrées en jeu convaincantes. Jusqu’à marquer son premier but, la semaine passée face à Ferencvaros, pour sa première apparition en Ligue des champions (5-1).

Plus précoce que Xavi et Iniesta

De quoi être aligné le week-end suivant pour le clasico remporté face au Real Madrid (3-1). Et être reconduit dans l’antre de la Juve. Neuf jours de folie durant lesquels le jeune espagnol, qui se déplace en taxi en attendant d’avoir son permis (il fêtera ses 18 ans le 25 novembre), a marqué les esprits. Notamment dans le Piémont. "A son âge, il a montré de la personnalité et du caractère. Ce qu’il fait est impressionnant", a salue Koeman. Marca en profite pour rappeler qu’à 17 ans, Andrés Iniesta venait de débuter avec la réserve catalane et que Xavi n’avait encore jamais joué en pro.

Autant dire que les médias catalans ne boudent pas leur plaisir. "Pedri a joué contre la Juve avec une délicatesse magnifique, s’enflamme Mundo Deportivo. Avec de la tranquillité mais surtout une grosse personnalité. Il sait se déplacer facilement entre les lignes, jouer avec tout le monde et faire les efforts quand l’équipe a besoin de soutien défensif. Sans parler de sa polyvalence". Après avoir joué à droite à Madrid, Pedri a animé l’aile gauche à Turin. En donnant plusieurs fois le tournis à Juan Cuadrado. Avec Ansu Fati, le Barça tient désormais deux phénomènes pour accompagner Lionel Messi vers les sommets. Et faire souffler un vent d’espoir nouveau dans le ciel du Camp Nou.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur