RMC Sport

Chelsea-PSG : La presse anglaise espère Eto’o

-

- - -

Après avoir perdu 3-1 à l’aller, Chelsea reçoit le PSG ce soir en quart de finale retour de la Ligue des champions (20h45). Les médias britanniques croient en l’exploit des Blues, à condition que le Camerounais ait les faveurs de Mourinho.

Un exploit envisageable

Les 75% de chances de qualification pour le PSG après leur victoire (3-1) à l’aller ne font pas peur à la presse anglaise. L’Angleterre croit dur comme fer à une victoire de Chelsea à Stamford Bridge face au PSG lors du match retour des quarts de finale de la Ligue des champions. Outre-Manche, les journaux ne cessent de rappeler que Chelsea a déjà réalisé l’exploit face à Naples en 2012. Les Blues avaient arraché leur billet pour les quarts de finale en battant (4-1) au match retour l’équipe italienne qui comptait à l’époque dans ses rangs Edison Cavani et Ezequiel Lavezzi.

Pour se convaincre que la mission est possible, Le Times et Le Guardian n’hésitent pas à s’appuyer sur l’optimisme et l’assurance de José Mourinho affichés en conférence de presse : « Si vous me demandez, oui, je pense qu’on va gagner. Je pense vraiment qu’on va le faire. A la fin des deux manches, nous auront marqué plus de but que le PSG. »

Le cas Eto'o

En revanche, The Guardian est conscient qu’il faudra un très grand Chelsea pour battre le PSG et qu’un possible retour de Samuel Eto’o serait déterminant. Mais un autre quotidien britannique est préoccupé par l’attaque des Blues qui aura deux buts de retard à remonter. The Independent s’inquiète du choix de Jose Mourinho qui, selon le quotidien, devrait préférer Samuel Eto’o diminué à Fernando Torres et Demba Ba. « D’autant plus que l’attaque de Chelsea se doit d’être prolifique pour espérer se qualifier », rappelle le journal anglais. 

L’humeur du Special One, agacé, est interprétée comme le reflet des limites de son équipe. Le journal pointe : « Il est difficile de prédire qui sera à l’origine des buts côté londonien. André Schürrle, peut-être, mais il n’est pas certain de débuter la rencontre ». Comme un présage espéré, les Anglais soulignent qu’un compatriote du Mou officiera au sifflet ce soir : M. Proença. 

Mais nul doute que Mourinho saura motiver ses troupes. The Sun est un peu plus incisif et titre « Souriez les garçons ». Le tabloïd fait référence aux propos de l’entraîneur de Chelsea qui a demandé à ses joueurs de devenir « des assassins souriants sur le terrain ». Même quand il s’agit de football, l’humour anglais n’est jamais loin.

A lire aussi :

>> Chelsea-PSG : l’avant-match en direct

>> Chelsea-PSG : le plus grand des paris

>> Pourquoi les Anglais détestent Chelsea

A.V et M.S