RMC Sport

Cissokho : « Ca va être de la folie »

-

- - -

Le FC Porto a accroché Manchester United en quarts de finale aller de la Ligue des Champions (2-2). Côté portugais, un français a brillé sur le flanc gauche de la défense. Son nom Aly Cissokho.

Aly, Porto a réalisé une sacré performance face à Manchester United…
Oui, c’est vrai que c’est un super résultat pour nous. On a inscrit deux buts à l’extérieur, on a réalisé un match plein face au champion en titre. Ce résultat nous donne beaucoup d’espoir pour le match retour. Ce qui m’a impressionné, c’est le retour la nuit dernière à Porto où on a été accueilli par beaucoup de nos supporters. J’ai senti qu’eux aussi attendent beaucoup du match retour. Au Dragao (le stade du FC Porto) la semaine prochaine, ça va être de la folie.

Qu’avez-vous ressenti sur la pelouse d’Old Trafford ?
Je me suis régalé sur cette pelouse mythique, entouré de tous ces joueurs extraordinaires. Avec la prestation de l’équipe, j’ai réalisé qu’on est au niveau de la Ligue des Champions. Je pense que l’on peut faire quelque chose d’intéressant dans cette compétition. Il faut tirer un coup de chapeau à notre entraîneur Jesualdo Ferreira. Il a choisi un schéma pour marquer avec beaucoup de prise de risque. Ca a marché.

Vous êtes arrivé à Porto au mois de Janvier dernier en provenance du Vitoria Setubal. Comment vous sentez-vous dans cette équipe ?
Je me suis vraiment bien intégré. J’ai la confiance du coach et de mes coéquipiers. Porto est une équipe très portée vers l’attaque, c’est donc très agréable de jouer dans ce collectif. Depuis que je suis arrivé en janvier, j’ai beaucoup appris et j’apprends encore davantage tous les jours. J’ai un parcours atypique (il jouait à Gueugnon en National avant de partir à Setubal) et en ce moment, ça me sourit. J’en profite.

Des clubs français, Lyon et Marseille vous ont supervisé ces dernières semaines. Comment réagissez-vous à l’intérêt que vous suscitez en France ?
Ca me fait plaisir. Lyon et Marseille, ce sont des clubs à part en France. Je suis honoré de figurer sur leurs tablettes mais la priorité aujourd’hui c’est le terrain, pas les coulisses. Je ne veux pas me prendre la tête avec ça, c’est le meilleur moyen de se mettre en difficulté. Mais je n’oublie pas que Porto fait partie des gros en Europe, qu’il est même un cran au dessus des équipes du championnat français. Actuellement, je suis bien à Porto.

La rédaction-Luis Attaque