RMC Sport

Côté tribunes, Naples-OM sur un volcan

Les supporters marseillais devront rester prudents.

Les supporters marseillais devront rester prudents. - -

Ce soir, le choc des faux-semblants entre Naples et l’OM sera classé à hauts risques en raison de l’animosité qui règne entre supporters napolitains et marseillais. Huit ultras du Napoli armés de couteaux ont même été interpelés cette nuit.

L’extrême prudence est de rigueur pour les mille supporters marseillais qui se rendent aujourd’hui à Naples. Au match aller, des affrontements avaient opposé napolitains, marseillais et CRS. Six supporters olympiens et un napolitain avaient été interpellés, et jugés dans la foulée, avec peines de prison avec sursis et interdictions de stade à la clé.

De source italienne, les Ultras napolitains ont « soif de revanche » et n'ont pas du tout apprécié une banderole sortie par les Ultras marseillais, au match aller, soutenant la Sampdoria... ennemie héréditaire du Napoli. Une provocation qui a chauffé à blanc les fans locaux dont certains ont même été arrêtés cette nuit en possession de couteaux. Selon le site internet italien Il Corrierre dello Sport, huit ultras du Napoli, âgés de 21 à 39 ans, se préparaient alors à attaquer un groupe de français qu’ils venaient de repérer près du quartier de Fuorigrotta.

Eviter de se balader en centre-ville...

Lors d'une réunion pour préparer ce déplacement à hauts risques, lundi dernier, les dirigeants de l'OM avaient même demandé à leurs supporters de renoncer à faire le déplacement, mais la tentation de connaitre San Paolo était trop forte chez les fans de l'OM. Les supporters marseillais, arrivés en milieu d'après-midi à Naples notamment à bord de 3 avions, sont déjà au stade San Paolo. Leurs bus ont été escortés par de nombreux carabinieri, avec en renfort un hélicoptère pour surveiller le quartier Fuorigrotta, celui où se situe le stade. Durant leur escorte, ils ont même été rejoints par quelques voitures individuelles, avec à leur bord des supporters qui ont préféré ne pas prendre de risques et être eux aussi escortés. Quant aux 250 supporters marseillais qui ont décidé d'arriver par leurs propres moyens, ces derniers devaient respecter une consigne stricte : éviter de se balader en centre-ville, notamment avec des signes distinctifs aux couleurs du club.

Hier, Rafael Benitez, le coach napolitain, a même lancé un appel au calme en rappelant aux fans du Napoli qu'il serait dommage de jouer le prochain match de Ligue des champions contre Arsenal à huis clos en cas de débordements. Elie Baup a lui aussi évoquer cette ambiance chaude et passionnelle, espérant qu'il n'y aura pas d'incidents. « Nous sommes deux clubs qui ont des supporters enthousiastes, des supporters passionnés, a déclaré le technicien phocéen. C’est quelque chose de formidable donc il faut que ça reste dans ce domaine-là, et qu'il n'y ait évidemment pas d’incidents ou de débordements. »

A lire aussi : >> Naples-Marseille : L'OM pour une question d'honneur >> Naples : Maradona : idole sanctifiée >> Valbuena : "A Naples pour gagner"

F.G. à Naples