RMC Sport

Coupe du monde: OK, la France est qualifiée, mais contre qui on va jouer en 8e?

L’équipe de France a décroché face au Nigeria la première place de son groupe qui lui offre un 8e contre le troisième du groupe C, qui pourrait être le Brésil.

Une compétition à 24 clubs rend plus difficiles les projections pour les affiches en 8es de finale de la compétition. C’est le cas de la Coupe du monde féminine avec quatre meilleurs troisièmes parmi les qualifiés. Déjà détentrice de son billet pour le tour suivant, l’équipe de France n’est pas encore fixée sur l’identité de son prochain adversaire, même après avoir décroché la première place du groupe A après une victoire poussive face au Nigeria.

-
- © -

Les Bleues ont donc plus de probabilités d’affronter le troisième du groupe C, qui a de grandes chances de hisser l’un de ses représentants au tour suivant (l’Australie, actuellement 3e, fait actuellement partie des meilleurs 3es).

9 chances sur 10 pour un choc France-3e groupe C

Si cela était acté, selon la formule de la compétition, seul un cas de figure (sur 10) offrirait un adversaire d’un autre groupe (le E) aux Bleues. Il faudrait pour cela que les meilleurs troisièmes soient ceux des groupes B, C, E et F. Avec aucun point en deux matches, la Nouvelle-Zélande et le Cameroun, qui s’affronteront lors du dernier match de ce groupe, semblent mal embarqués pour se hisser parmi les meilleurs troisièmes. 

Le Brésil doit gagner pour éviter la 3e place

La route est donc grande ouverte pour que les Bleues défient une équipe du groupe C en cas de première place. Tout est encore à jouer. L’Australie occupe actuellement cette position avant de défier l’adversaire le plus faible du groupe, la Jamaïque mardi. Avec la perspective d’un succès largement à leur portée et la possibilité d’inscrire de nombreux buts. Cela leur permettrait de compter six points alors que le Brésil (3 pts) et l’Italie (6 pts) s’affronteront dans le même temps. Un nul ou une victoire italienne offrirait la deuxième place aux Australiennes et reléguerait les Brésiliennes à la troisième place. 

En cas d’égalité à trois (en cas de succès du Brésil et de l’Australie), il faudra alors scruter les différences de but des trois équipes. L’Italie est en avance (+6) devant le Brésil (+2, qui aurait automatiquement une plus grande différence de buts en cas de succès) et l’Australie (0) qui a largement les moyens de gonfler sa différence avec un large succès face à la Jamaïque.

L'Italie peut aussi terminer 3e

Si elles sont actuellement 3es, les Australiennes ont les cartes en mains pour se hisser au deux premières places. En cas de défaite 3-0 face au Brésil, les Italiennes seraient dépassées par les Brésiliennes et les Australiennes, si ces dernières comblent leur retard. 

NC