RMC Sport

Coupet : « Lyon ? Un mal pour un bien »

Grégory Coupet

Grégory Coupet - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Grégory Coupet estime que l’élimination de Lyon en barrages de la Ligue des champions face à la Real Sociedad est tout à fait logique. Et presque bénéfique pour les jeunes Lyonnais.

Comme au match aller, Lyon s’est incliné 2-0 face à la Real Sociedad, ce mercredi en barrage retour de la Ligue des champions. Tout sauf une surprise pour Grégory Coupet, membre de la Dream Team RMC Sport : « Le meilleur a gagné. Il n’y a pas photo. 2-0 match aller, 2-0 match retour. La note n’est pas du tout salée, surtout sur ce match retour. Autant au match aller il a fallu à la Real Sociedad deux exploits des buteurs (Griezmann et Seferovic, ndlr) pour gagner, autant là il n’y a pas eu photo. Lyon avait bien entamé le match mais au niveau de la vitesse, de la maitrise collective, de la qualité des mouvements, il y a trois noms qui ressortent : Vela, Seferovic et Griezmann, qui nous ont fait un mal incroyable. Le meilleur joueur lyonnais ce soir, c’était le gardien Anthony Lopes, donc il n’y a vraiment rien à dire, la défaite est logique. »

« Il va falloir que Lyon digère »

Pour l’ancien gardien lyonnais, la Ligue Europa peut également être un bon tremplin pour la jeune équipe rhodanienne : « Maintenant, il va falloir que Lyon digère cette vague de défaites. Ça fait trois matches d’affilés perdus. A Lyon, ça n’a pas dû arriver depuis très longtemps. On avait l’habitude de dire sous l’ère de Gérard Houllier qu’une grande équipe ne perd jamais deux fois d’affilée. Donc trois fois, c’est une catastrophe. Surtout quand on perd une qualification, ça touche la confiance. J’espère que ces jeunes ne la perdront pas, car ils sont pétris de talent. Mais je pense que c’est un mal pour un bien que Lyon soit reversé en Ligue Europa et ne dispute pas tout de suite la Ligue des Champions. Il faut éviter d’en demander trop à cette jeune équipe. Ils ont du talent, certes, mais ils doivent encore grandir. »

A lire aussi :

>> Le film du match

>> L’OL remis à sa place

>> Nicollin : « Gomis ? Je le prends tout de suite »

La rédaction