RMC Sport

Dortmund résiste au Real Madrid

-

- - -

Malgré une fin de match de folie, le Real Madrid, vainqueur 2-0, a été éliminé par Dortmund, ce mardi en demi-finale de la Ligue des champions. Les Merengue quittent le dernier carré de la C1 pour la 3e année de suite. Le Borussia affrontera le Barça ou le Bayern le 25 mai à Wembley.

Le 12e homme n’a joué son rôle qu’en toute fin de match. Dans l’antre des Madrilènes, « la peur de Bernabeu », comme le racontait Valdano en souvenir de l’extraordinaire « remontada » de 1985 face au Borussia Münchengladbach, n’a opéré qu’après l’ouverture du score de Benzema (82e, 1-0). Mais malgré un deuxième but signé Sergio Ramos (88e, 2-0), qui a mis le feu au stade, le Real a trop tardé pour créer l’exploit. Après trois saisons passées sous la baguette de José Mourinho, le Real Madrid n’est toujours pas entré dans l’histoire de la Ligue des champions, orphelin de trophée depuis l’édition 2002. Pour leur 24e demi-finale en C1 (un record), les Espagnols sont tombés sur un os nommé Dortmund.

A l’image de son duo d’attaquants Gonzalo Higuain-Cristiano Ronaldo, le Real entame pourtant la rencontre tambour battant, mais le Portugais (14e) puis Mesut Özil (15e) vendangent deux occasions en or. Les Jaune et Noir font le dos rond, subissent (63% de possession pour le Real), mais tiennent bon. La tension monte. Ramos malmène Robert Lewandowski, le bourreau du match aller avec son quadruplé. Les deux équipes se séparent dos à dos (0-0), les visiteurs dans la peau d’un finaliste de moins en moins virtuel.

Fin de cycle décevante pour Mourinho

De retour des vestiaires, une transversale de Lewandowski (50e) glace Bernabeu. Mourinho fait entrer Kaka et Benzema, mais Marco Reus met au supplice la défense madrilène et Ilkay Gündogan oblige Diego Lopez à un plongeon miraculeux (62e). Le but de Benzema laisse entrevoir l’espoir. Avant que Ramos caresse le miracle. Le Real pousse, mais au terme de cinq minutes de temps additionnel, ce sont les joueurs de Jürgen Klopp qui lèvent les bras au ciel. Le club allemand disputera sa deuxième finale, après celle gagnée en 1997 face à la Juventus Turin. Ce sera face à Barceloneou au Bayern Munich, large favori mercredi soir (20h45) au Camp Nou après sa victoire 4-0 à l’aller. Le Real prend la porte de la C1 au stade des demi-finales pour la troisième saison de suite et pour la deuxième fois face à un adversaire allemand après l’échec contre le Bayern Munich en 2012.

José Mourinho, sur le départ, boucle un cycle de trois ans sur un échec. Bredouille en Liga et en C1 cette saison, il ne lui reste qu’une finale de Coupe du Roi, le 17 mai face au rival madrilène, l’Atletico. A peine de quoi consoler le Special One, qui ne cache plus son envie de s'éloigner de Madrid. « Je sais que je suis aimé en Angleterre, a-t-il expliqué après le match. Aimé par les fans, par les médias, qui me traitent de manière juste, me critiquant quand il le faut mais aussi reconnaissant mes qualités lorsque je le mérite. Je sais que je suis aimé par certains clubs et un en particulier (Chelsea, ndlr). En Espagne, la situation est un peu différente, parce que certaines personnes me détestent. »

A lire aussi :

>> Real-Dortmund : Le livetexte

>> EN VIDEO : Le but de Benzema

>> Larqué : « Le Real a fait trembler le Borussia »