RMC Sport

Frank Leboeuf raconte le Chelsea d’avant Abramovitch

Frank Leboeuf

Frank Leboeuf - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Ancien pilier de la défense de Chelsea, où il a joué de 1996 à 2001, Frank Leboeuf, membre de la Dream Team RMC Sport, profite du quart de finale de C1 entre le PSG et ses Blues, pour raconter un peu l’histoire du club londonien.

Frank Leboeuf n’a pas « seulement » gagné une Coupe du monde (1998) et un Euro (2000). En club, le membre de la Dream Team RMC Sport a aussi glané une feue Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes en 1998, une Supercoupe de l’UEFA (98), deux coupes d’Angleterre (97, 2000), une coupe de la Ligue (98) et même un Community Shield en 2000, le tout sous le bleu maillot de Chelsea. Suffisant pour remplir son armoire de trophées et sa tête de souvenirs. Parce que oui, les Blues existaient aussi avant Roman Abramovitch. La preuve.

« Chelsea, depuis 97/98, est dans toutes les compétitions européennes. C’est une équipe qui va toujours loin, demi-finale, finale, victoire, avec notamment quatre coupes d’Europe à son actif… Ils ne sont passés au travers que très peu de fois. Il y a depuis presque 17 ans une grosse culture européenne chez les Blues, mais pas que. Chelsea a aussi gagné énormément de coupes en Angleterre, remporté le championnat… Quand j’étais à Chelsea avec Marcel Desailly, nous étions à la genèse d’une nouvelle ère. Le club n’avait rien gagné depuis 25 ans et, lors de ma première année, aux côtés de Zola, Petrescu, Hugues, Vialli, Di Matteo, tous ces grands joueurs de l’époque, nous avons gagné la Cup. Ça a été le début de quelque chose. Ensuite sont venues la Coupe des coupes en 98, la Supercoupe d’Europe face au Real Madrid, deux fois la Cup, la League Cup… On avait déjà commencé à rafler des titres. »

« Stamford Bridge avait été créé pour Fulham »

« Chelsea existe depuis 1905. En fait, à la base, Stamford Bridge avait été créé pour Fulham, qui a refusé le stade. Des gens ont donc créé le Chelsea Football Club sur le territoire de Fulham. Ce club qui a très bien fonctionné dans les années 50 (un championnat en 55), puis dans les années 70 avec Peter Osgood, paix à son âme, n’avait plus rien réussi depuis très longtemps. Et là, ça a repris depuis la fin des années 90, avant qu’Abramovitch ne mette encore un coup d’accélérateur supplémentaire. »

A lire aussi :

>> PSG-Chelsea : Zlatan, la peur du bide

>> En images : les premiers mercati de milliardaires du PSG et Chelsea

>> En images : les stars passées par Chelsea avant l'ère Abramovitch

La rédaction