RMC Sport

La presse espagnole impressionnée par le PSG

Javier Pastore

Javier Pastore - -

Si dans son ensemble, la presse espagnole croit encore aux chances de Valence, la prestation du PSG, vainqueur 2-1 à Mestalla, en 8es de finale aller de la Ligue des champions, a fait forte impression. La Une de Marca est révélatrice avec un très flatteur : « Le PSG porte ses bijoux à Mestalla ». Le quotidien madrilène insiste sur l’armada offensive du PSG, emmenée par Ezequiel Lavezzi et Lucas, qui a réussi à dynamiter le verrou valencian. Pour Superdeporte tout est encore possible grâce au but d’Adil Rami en fin de match, avec ce titre « Rêver ne coute rien ».

Le rouge « absurde » de Zlatan

Le quotidien pro-valencian s’attarde également sur l’excellente prestation de Lucas « qui a rendu fou Guardado ». Pour As, la réduction du score de Valence est l’arbre qui cache la forêt. Le journal s’attarde sur les rôles de Blaise Matuidi, Ezequiel Lavezzi, Javier Pastore et Lucas, estimant qu’ils sont essentiels dans l’équilibre de l’équipe parisienne. A l’inverse de Zlatan ibrahimovic est pointé du doigt pour son carton rouge « absurde ». A Barcelone, Sport reconnait la supériorité du PSG. Pour le quotidien catalan, le club de la capitale a confirmé son statut de favori, en mettant de l’intensité dès le départ.

M.F.