RMC Sport

Le Barça qualifié après un terne 0-0 à Turin, la Juventus attendra la dernière journée

Juventus-Barça en direct

Juventus-Barça en direct - AFP

Le choc a accouché d'un match terne. 0-0 entre la Juventus et le Barça. Les Catalans sont qualifiés pour les huitièmes, les Italiens devront attendre la dernière journée avec le Sporting en embuscade.

Juventus-Barça, ça continue dans l’After !

Les débats, les analyses, les réactions, c’est dans l’After sur RMC et BFM Sport !

>> Cliquez ici pour regarder l’After

TUT TUT TUUUUT ! C'est terminé !

0-0 et ça ne méritait pas mieux. Le Sporting a battu l'Olympiakos 3-1 dans l'autre match. Ce qui donne un classement (réalisé à la main, ne jugez pas) :

Barça 11 points

Juventus 8

Sporting 7

Olympiakos 1

Le Barça est qualifié, la Juve devra bien gérer son déplacement à Athènes lors de la dernière journée.

[90'+2]

Oh la Juve toute proche du hold-up parfait !

On pensait filer vers le 0-0, mais Dybala déclenche une volée parfaite à l'entrée de la surface. Ter Stegen se détend rapidement et a la main ferme.

[89']

Pas trop de temps additionnel, par pitié.

[85']

Matuidi remplace Douglas Costa. Ces cinq dernières minutes vont vraiment être horribles à regarder.

[83']

Douglas Costa tente sa chance de loin, la première frappe depuis 1979 (en tout cas, c'est l'impression que j'ai). Ça passe largement à côté.

[82']

Jordi Alba remplace Iniesta. On peut peut-être dire qu'on note 0-0 sur la feuille de match et on zappe les 10 dernières minutes, non ?

[80']

Le Barça aligne des passes, mais ce n'est pas vraiment du tiki-taka. Plutôt du tiki-on attend la fin du match.

[75']

On entre dans le dernier quart d'heure et je parierais bien sur un match nul. Les buts sont dans l'autre match : 3-0 pour le Sporting contre l'Olympiakos.

[71']

Marchisio remplace Cuadrado. Autant dire que le nul a l'air de convenir à la Juve.

[68']

Oh la la, on aurait pu avoir Digne comme seul buteur de ce match, la folie ! Le Français est en position de frappe, mais préfère tenter un centre qui n'arrive pas à destination.

[66']

Pjanic cède sa place à Bentancur (aucun lien avec Liliane) et s'empresse d'enfiler une doudoune.

[65']

Coup franc à 35 mètres tiré par Messi. Ça frôle la barre, mais Buffon semblait dessus de toute façon.

[63']

Première accélération de Messi. Enfin du foot.

[58']

On a eu une deuxième période un peu plus conforme aux stéréotypes : le Barça tient plus le ballon qu'en première, la Juve a reculé.

[56']

Premier remplacement du match : Deulofeu est remplacé par Messi. Oui, c'est dans le bon ordre.

[50']

Jaune pour Khedira pour une faute à une trentaine de mètres de son but. Le coup franc de Suarez qui suit est détourné par le mur en corner.

[48']

Tacle glissé superbe d'Umtiti pour couper une passe vers Cuadrado. Le "Fossoyeur de Ménival", comme on l'appelait à Gerland, a l'air d'aller bien.

*larmes qui montent aux yeux du petit supporter lyonnais que je suis*

[46']

C'est reparti. Pas de changements, mais Messi vient de partir à l'échauffement.

C'est la pause dans un match très terne. Aucune des deux équipes ne veut se livrer, le 0-0 est plutôt logique.

Dans l'autre match du groupe, le Sporting mène 2-0 contre l'Olympiakos. Cela signifie que le Barça est virtuellement qualifié, tandis que la Juve doit pour l'instant attendre la dernière journée. Mais il reste 45 minutes.

[44']

Dybala s'amuse un peu avec la défense barcelonaise, mais son tir légèrement excentré depuis la gauche passe au dessus. C'était beau et puissant, enfin un petit frisson devant ce match.

[43']

Frappe enroulée de Deulofeu depuis le coin de la surface. C'est capté en buvant un café par Gigi Buffon (qui n'ira pas à la Coupe du monde puisque l'Italie n'est pas qualifiée, ça fait toujours du bien de le rappeler).

[40']

Un match où Paulinho et Khedira sont autant en vue est forcément un match décevant.

[36']

Centre fuyant de Semedo devant le but de Buffon, mais c'est finalement dégagé. C'est l'une des premières montées du latéral, preuve de la frilosité qui règne sur le terrain.

[33']

Digne et Umtiti restent à terre côté à côté, belle solidarité entre Français. Le premier a été victime d'une faute, le deuxième s'est pris un petit coup en tentant de l'éviter. Les deux se relèvent finalement.

[30']

Paulinho s'écroule dans la surface de réparation adverse... Carton jaune. Le Brésilien s'est en effet totalement laissé tomber devant Pjanic. Bien vu.

[28']

Les deux équipes se neutralisent joyeusement pour l'instant. Vu qu'il y a 0-0 entre le Sporting et l'Olympiakos, la Juventus et le Barça sont virtuellement qualifiés.

[22']

Le coup franc, lointain et légèrement excentré, est frappé rentrant par Rakitic. Paulinho est un peu court, Buffon aussi, et ça finit sur le poteau (y en a peut-être un des deux qui effleure le ballon, dur à dire).

[21']

Tacle parfait d'Iniesta sur Dybala. Le vétéran accélère et force Pjanic à le retenir par la taille. Jaune pour l'ancien Messin.

[18']

Dybala, lui, a le mérite de cadrer quand il tire de loin. C'est capté par Ter Stegen malgré tout.

[15']

Est-ce que c'est parce qu'on voit la Juventus tenir le ballon sur de longues séquences et le Barça défendre bas ? Toujours est-il que mon ordi n'a pas supporté de vivre dans un tel monde à l'envers et que j'ai dû le redémarrer. Désolé pour cette absence, vous n'avez pas raté grand chose à part une percée et un nouveau tir lointain à quelques mètres du cadre de Paulinho.

[3']

Frappe de loin de Paulinho qui finit dans les Alpes.

[2']

Festival de Douglas Costa, qui transmet à Cuadrado. Festival de Cuadrado, qui redonne à Costa dans la surface. Le Brésilien contrôle et frappe, mais Ter Stegen se couche parfaitement et capte le ballon. Ça commence fort.

C'est parti ! Le Barça joue dans une espèce de grenat, charge à Luis Suarez d'animer aussi bien son attaque que Nolan Roux celle du FC Metz.

[20h44]

Les joueurs sont entrés sur la pelouse. "Nananana ZE CHAMPIONS nananana LES GRANDES ÉQUIPES", photos d'équipes, toss entre Iniesta et Buffon qui se font des bisous : c'est bon, le protocole d'avant-match est terminé.

[20h39]

C'est l'heure du show LED à Turin. Magnifique, on se croirait au Formidable Outil Parc OL !

[20h32]

On suivra avec attention le résultat de l'autre match entre le Sporting et l'Olympiakos. Et celui du PSG contre le Celtic, forcément.

[20h07]

Messi est sur le banc

Ce n'est pas une blessure (ou alors elle n'est pas très grave). Choix fort de Valverde, même si c'est clair que ça fait un supersub pas dégueulasse.

[19h49]

La Juventus sans Matuidi !

Oui, bon, chacun son grand absent, c'est sûr que tout le monde ne peut pas avoir Messi. Pour le reste, on verra si le schéma est un 4-2-3-1 ou si Barzagli sera le troisième défenseur central avec Alex Sandro à gauche et Cuadrado ou Douglas Costa à droite (il va de soi que je fais cette analyse sans avoir vu jouer la Juve depuis la finale de la dernière Ligue des Champions).

[19h44]

Le Barça sans Messi !

On attend d'en savoir plus, mais il y a un absent de marque dans la composition barcelonaise. Lionel Messi n'est en effet pas dans le onze, au contraire des Bleus Samuel Umtiti et Lucas Digne.

Ter Stegen - Semedo, Piqué, Umtiti, Digne - Iniesta, Busquets, Paulinho - Rakitic, Suarez, Deulofeu

[19h30]

Bonsoir et bienvenue à tous !

Vous regardez PSG-Celtic mais vous voulez garder un oeil sur Juve-Barça ? Vous êtes au bon endroit ! Les Bianconeri accueillent les Blaugranas (bim, même pas besoin de Wikipedia pour les surnoms, je suis prêt pour les quiz de pub anglais).

Aucune des deux équipes n'est encore officiellement qualifiée. Le Barça a pour l'instant trois points d'avance d'avance sur la Juventus et est bien parti malgré tout. Le FC Barcelone sera qualifié, et même assuré d'être premier, s'il ne perd pas ou s'il perd et que le Sporting ne gagne pas.

La Juventus sera elle qualifiée si elle ne perd pas et que le Sporting ne gagne pas. Voilà pour les enjeux au classement.