RMC Sport

Le grand soir de D. Cissé

Cissé va étrenner grandeur nature son nouveau maillot du Panathinaikos ce soir contre l'Atlético de Madrid, devant 70 000 spectateurs, au Stade Olympique d'Athènes.

Cissé va étrenner grandeur nature son nouveau maillot du Panathinaikos ce soir contre l'Atlético de Madrid, devant 70 000 spectateurs, au Stade Olympique d'Athènes. - -

Devant les 70 000 supporteurs du Stade Olympique d’Athènes, l’international français du Panathinaïkos débutera le match ce soir contre l’Atlético de Madrid de Furlan et Agüero, en barrage aller de la Ligue des Champions.

Le grand soir est arrivé pour Djibril Cissé. Ce n’est « qu’un » match aller des barrages de la Ligue des Champions mais la recrue phare du mercato grec est attendue pour la vraie entrée en matière du Panathinaïkos en C1. Les chiffres du départ de l’ex-Marseillais de Sunderland pour Athènes parlent d’eux-mêmes : un transfert de 8 M€, avec un salaire annuel du joueur de 3 M€, pour un bail de trois ans. Les espoirs des supporteurs grecs sont à la hauteur de l’engouement suscité par l’arrivée de Cissé en Grèce fin juin. Les quotidiens sportifs du pays (plus d’une dizaine, dont sept dans la capitale) font leurs choux-gras à partir des moindres faits et gestes de l’attaquant français. Cissé, qui a trouvé un appartement pour y loger sa famille, alimente tous les jours la presse sportive.

Ses difficultés d’acclimatation lors de la double confrontation contre le Spartak de Prague (4-3), au troisième tour préliminaire de la C1, n’ont fait qu’enfler l’attente du peuple Vert. L’ancien marseillais a loupé un pénalty au match aller (35e), et a écopé d’un carton jaune (88e). En cas de nouvel avertissement ce soir, l’attaquant écoperait d’un match de suspension. Fébrile, Cissé court aussi derrière son premier but sous ses nouvelles couleurs. « Il est un peu stressé, témoigne un proche, mais c’est normal, il a un tel statut en Grèce, qu’il ne veut pas décevoir. » Signe que l’heure est à l’union sacrée, le président Pateras s’est rendu dimanche à l’entraînement de ses joueurs.

Ce soir, le Panathinaïkos accueillera l’Atlético de Madrid dans un Stade Olympique (OAKA) plein comme un œuf. Les 70 000 billets devraient être partis. En attaque, Cissé sera associé à Salpingidis. L’ancien niçois Cédric Kanté, blessé (genou), n’est pas dans le groupe des 20 joueurs retenus par Henk Ten Cate.

La rédaction - Louis Chenaille