RMC Sport

Le Grasshopper pour Lille, Siroki Brijeg ou Mladá Boleslav pour l’OL

Rio Mavuba et Nolan Roux (LOSC)

Rio Mavuba et Nolan Roux (LOSC) - -

Lille affrontera le club suisse du Grasshopper Zürich au 3e tour préliminaire de la Ligue des champions. En Ligue Europa, l'OL sera opposé aux Bosniens de Siroki Brijeg ou aux Tchèques de Mladá Boleslav.

Les deux clubs français qui attendaient de connaître leurs adversaires pour le début de leur parcours européen de la saison 2014-2015 sont fixés. En Ligue des champions, Lille va retrouver au 3e tour préliminaire un adversaire qui s’était déjà dressé sur la route de Lyon il y a un an : le Grasshopper Zürich.

Les joueurs de Rémi Garde avaient réussi à franchir l’obstacle suisse, avec deux victoires sur le même score (1-0) à Gerland et au stade Letzigrund. Les joueurs de Michael Skibbe avaient ensuite chuté en barrages de la Ligue Europa face à la Fiorentina, malgré une victoire au retour à Artemio-Franchi (1-2, 0-1).

Le match aller aura lieu en Suisse (29-30 juillet) et le retour au stade Pierre-Mauroy (5-6 août). Rio Mavuba et ses coéquipiers du LOSC auront une autre étape avant de retrouver la Ligue des champions. En 2012, ils avaient écarté le FC Copenhague en barrage, puis avaient éprouvé beaucoup de difficultés en terminant à la dernière place (3 points) dans le groupe du Bayern Munich, de Valence et du BATE Borisov.

L'OL en République tchèque ou en Bosnie

Pour l’OL, le 3e tour préliminaire de la Ligue Europa proposera un voyage vers l’Est le 31 juillet. Le tirage a désigné pour adversaire le vainqueur du double affrontement entre les Tchèques de Mlada Boleslav et les Bosniens de Siroki Brijeg. Les premiers rappelleraient de mauvais souvenirs.

Ils avaient éliminé l’OM à la surprise générale en 2006, au premier tour de la Coupe de l’UEFA (1-0, 4-2). Entraînés par Karel Jarolím, l’ancien adjoint d’Ivan Hasek à Strasbourg, ils ont remporté le match aller face à Siroki Brijeg ce jeudi (2-1). L’OL accueillera Mlada Mladá Boleslav ou Siroki Brijeg le 7 août à Gerland.

La rédaction