RMC Sport

Le PSG ne met pas encore l’Europe à ses pieds

-

- - -

Mise à part la presse espagnole, le 8e de finale de Ligue des champions entre Valence et le Paris Saint-Germain (1-2) n’a pas suscité un intérêt débordant dans le reste de l’Europe. Malgré la belle prestation du club français.

En Angleterre, seul le Daily Mail s’est penché sur la victoire parisienne. Si les performances de Lavezzi et Pastore ne sont pas passées sous silence, le quotidien anglais s’est davantage intéressé à la présence de David Beckham. Un article lui a même été consacré, avec le suivi de sa soirée de son arrivée à Mestalla, à la fin du match.
En Espagne, bien sûr, le Valence-PSG fait les gros titres. Chez As –pour qui le but d’Adil Rami est un gage d’espoir pour le match retour-, cette réduction du score est l’arbre qui cache la forêt. Le quotidien madrilène s’attarde sur les rôles de Matuidi, Lavezzi, Pastore et Lucas, estimant qu’ils sont essentiels dans l’équilibre de l’équipe parisienne. A l’inverse de Zlatan ibrahimovic, qui a récolté un carton rouge « absurde » et dont la prestation ne restera pas dans les annales.

Lavezzi séduit l’Italie

En Italie, El Corriere dello Sport s’est seulement attardé sur la bonne prestation de l’un des régionaux de l’étape, Ezequiel Lavezzi, buteur hier soir. L’Argentin a même accordé quelques mots au quotidien italien : « L’équipe a réalisé une belle partie, malgré le but encaissé en fin de match. L’expulsion d’Ibra est sévère. C’est un grand joueur qui mobilise une grande attention de la part des adversaires. Il est très important pour nous. »
Enfin, outre-Rhin, Bild accorde seulement quelques lignes au succès du PSG. Le quotidien allemand retient seulement l’expulsion de Zlatan Ibrahimovic, et la présence de David Beckham dans les travées de Mestalla.