RMC Sport

Les adversaires des Français en petite forme

Malgré un but de son attaquant espagnol, Liverpool s'est incliné à Fulham et a quasiment dit adieu au titre.

Malgré un but de son attaquant espagnol, Liverpool s'est incliné à Fulham et a quasiment dit adieu au titre. - -

Avant la quatrième journée de Ligue des champions, aucun des trois rivaux de Marseille, Bordeaux et Lyon n’a réussi à l’emporter.

Aucun des trois adversaires des clubs français ne s’est imposé ce samedi en championnat à trois jours de la Ligue des champions. Liverpool, qui se déplacera mercredi à Gerland pour affronter l’OL, a concédé sa cinquième défaite en onze matchs, six jours après son succès de prestige face à Manchester United (2-0). Les Reds, sans Glen Johnson ni Steven Gerrard, se sont inclinés à Fulham (3-1). Rapidement mené au score, Liverpool avait égalisé par Fernando Torres (son dixième but en dix matchs) juste avant la pause. Mais Fulham a réussi à marquer deux fois en seconde mi-temps. Puis Jamie Carragher et Philipp Degen ont été expulsés. Liverpool n’est plus que 5e au classement.

Avant d’accueillir Bordeaux mardi, le Bayern Munich de Louis Van Gaal, très critiqué Outre-Rhin, a été tenu en échec sur la pelouse de Stuttgart (0-0). Le Bayern a rendu une pâle copie face au quatorzième de Bundesliga. Toujours sans Arjen Robben ni Franck Ribéry, ses deux meilleurs joueurs, les Munichois restaient sur trois victoires consécutives en championnat et surtout une victoire probante en Coupe d’Allemagne face à Francfort (4-0) mercredi. Le Bayern pointe à la 5e place.

Enfin le FC Zurich, qui affrontera l’OM mardi, n’a pas non plus préparé au mieux son déplacement. Les joueurs de Bernard Challandes ont été tenus en échec à domicile par le FC Sion (1-1). Deuxième match nul de la semaine pour les Zurichois, cinquièmes de Super League, déjà accrochés par Bâle mercredi (2-2). Les champions helvétiques en titre restent sur six matchs consécutifs sans victoire.

P.B. (RMC Sport)