RMC Sport

Ligue des champions: Di Meco, meilleur marseillais à Porto, fait un festival aux commentaires sur RMC Sport

Eric Di Meco, consultant pour RMC Sport, a volé la vedette aux joueurs de l'OM, mardi par ses commentaires ironiques et désabusés sur la prestation des Marseillais, balayés 3-0 par Porto en Ligue des champions.

Au coeur de la bouillie proposée par l'OM mardi sur le terrain du FC Porto (3-0), certains abonnés de RMC Sport ont trouvé une bonne raison de continuer à suivre la rencontre: Eric Di Meco. L'ancien défenseur de l'OM, vainqueur de la Coupe des clubs champions avec le club phocéen en 1993, a fait le show par ses commentaires ironiques alors que son équipe de coeur était en plein naufrage. 

Aux côtés de Jano Rességuié aux commentaires, le consultant RMC Sport avait exhorté les hommes d'André Villas-Boas à "se lâcher" et ne pas avoir "de regrets" avant le coup d'envoi. Il a vite été déçu: l'OM a tout manqué, ses interventions défensives, son penalty mais surtout d'envie. Et ça, Eric Di Meco ne l'a pas supporté. 

Il avait pourtant appelé les coéquipiers de Steve Mandanda à "se révolter" à l'entame de la seconde période, "quitte à ce qu'il y en ait un qui rentre aux vestiaire avant la fin du match". Depuis son poste de commentateur, les joueurs ne l'ont pas entendu. Il leur a alors volé la vedette en citant les messages reçus en direct de la part de ses amis. 

Corti, Monclar, Biétry, Benneteau, Titof...

"On est train de perdre du monde Jano, lâche-t-il à l'heure de jeu. Je reçois beaucoup de textos de mes potes qui sont en train de zapper sur d'autres matchs. Je pense qu'on va finir que tous les deux, avec Timothée (Maymon, en bord-terrain, ndlr). C'est un nouveau concept: on ne commente que pour soi-même."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Avant de se reprendre: "je reçois des textos de vrais amis qui me disent: 'on reste jusqu'au bout'." Avant de les citer: Julien Benneteau, Charles Biétry, Christophe Galtier, Titof, Philippe Corti, Jacques Monclar et même Jérôme Rothen "mais je me demande s'il ne me charrie pas". Il a conclu sa masterclass en ironisant sur un contrôle manqué de Zaidu: "il a sa place à l'OM, lui". Et la liste n'est pas exhaustive. A découvrir en vidéo. 

NC