RMC Sport

Ligue des champions: l'Atalanta, le nouvel Ajax de cette année 2020?

Avec sa victoire 4-1 en huitièmes de finale aller de Ligue des champions contre Valence ce mercredi soir, l'Atalanta est proche de la qualification pour les quarts. L'équipe italienne a réussi une nouvelle performance sensationnelle. Au point de pouvoir comparer la fougueuse équipe italienne à celle de l'Ajax, qui a brillé lors de la saison 2018-2019? En tout cas, certaines statistiques sont proches.

Il y a des similitudes entre la belle surprise de cette édition 2019-2020 de cette Ligue des champions et celle de l'an dernier, en matière de statistiques. L'Atalanta a fait sensation ce mercredi soir en terrassant 4-1 le Valence CF devant le public de San Siro, dans le cadre des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions.

Une victoire solide acquise grâce aux buts d'Hans Hateboer (16e, 62e), Josip Illicic (42e) et Remo Freuler (57e). Entraîné par Gian Piero Gasperini, le club de Bergame pourrait bien être l'équipe inattendue des quarts de finale, au même titre que l'était l'Ajax la saison dernière.

>> Abonnez-vous aux offres exclusives RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Une moins bonne défense pour l'Atalanta

Porté par l'attaquant slovène Josip Illicic, âgé de 32 ans, l'équipe italienne n'est pas aussi jeune. Il y a néanmoins quelques ressemblances dans le jeu et les résultats. En ce qui concerne la possession, l'Atalanta présente ainsi une moyenne de 51% contre 52,9% pour l'Ajax 2018-2019.

Elle se rapproche aussi des performances néerlandaises sur la réussite sur le pourcentage de passes réussies (81,4% pour l'Atalanta contre 82,1%), son nombre de buts marqués par match (1,7 contre 1,8) et la diversité de ses buteurs (10 contre 8). C'est aussi frappant dans sa capacité à remporter des duels, avec un pourcentage de 49,9% pour la Dea contre 51% pour les prodiges d'Amsterdam.

L'Atalanta limite toutefois la comparaison en se distinguant dans le domaine aérien et sa propension à exploiter les ailes. Elle tente ainsi 11,4 centres par match, pour une réussite de 21,3%, quand l'Ajax voyait aboutir seulement 12,5% de ses 8,7 centres. Il y a également une moins bonne solidité défensive pour le troisième du précédent championnat de Serie A, qui évolue avec trois défenseurs centraux, avec 1,9 buts par matchs encaissés en moyenne contre 1,1 pour l'Ajax.

JA avec LM