RMC Sport

Ligue des champions: la finale à Istanbul dans le viseur d’un ministre italien

La finale de l'édition 2020 de la Ligue des champions est prévue au stade olympique Atatürk d'Istanbul. Un choix remis en question par  Vincenzo Spadafora. Par un courrier adressé à l'UEFA, le ministre des Sports italien invite l'organisation à reconsidérer sa décision en raison d'un contexte géopolitique très tendu en Turquie.

La finale de la Ligue des champions 2020 est programmée au 30 mai. Néanmoins, elle fait déjà parler. Et pas pour de bonnes raisons. En effet, cette dernière va se dérouler sur le sol turc au stade olympique Atatürk d'Istanbul.

Or, la situation actuelle dans le pays dirigé par Recep Erdogan pose question. La Turquie a engagé récemment une offensive sur les positions kurdes en Syrie, causant déjà de nombreuses pertes humaines. L'Union européenne a condamné cette action militaire.

"Démontrer que le sport est un instrument de paix"

Un contexte qui a conduit le ministre des Sports italien, Vincenzo Spadafora, à écrire un courrier à l'UEFA pour s'interroger sur le maintien de la finale en terre turque.

En évoquant des "actes très graves", l'homme politique demande "d'évaluer s'il n'est pas inapproprié de maintenir à Istanbul la finale de la Ligue des champions. Nous savons que le drame qui se passe en Syrie ne sera pas résolu avec cet acte, mais nous sommes tous conscients de l'importance (politique, médiatique, économique, culturelle) de l'un des événements sportifs les plus importants au monde".

>> Pour ne rien rater de la Ligue des champions, cliquez ici pour vous abonner aux offres de RMC Sport

Le ministre des Sports conclut sa lettre par un vœu. "J'espère que le football européen pourra faire le choix le plus courageux et démontrer, une fois encore, que le sport est un instrument de paix", souhaite Vincenzo Spadafora.

ME