RMC Sport

Ligue des champions : pourquoi les chiffres interdisent un sacre du PSG

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Elle fait rêver les supporters parisiens depuis le début de saison, mais attention, la Ligue des champions ne se remporte qu’au prix de longues campagnes européennes. Et ne se donne jamais aux petits nouveaux.

Après sa démonstration face au Bayer (4-0 à Leverkusen en 8e de finale aller) et à quelques heures d'affronter à nouveau les Allemands, le Paris Saint-Germain est quasiment assuré d’une place en quart de finale de Ligue des champions pour une seconde année consécutive. Plus encore que le résultat, c’est la manière avec laquelle les hommes de Laurent Blanc se sont imposés à l'aller qui a forcé l’admiration en Europe et pousse même certains à envisager le titre suprême en mai prochain. Seulement voilà, la C1 est capricieuse et ne se donne pas si facilement. Pour la remporter, il faut l’avoir fréquentée assez longtemps et de façon régulière. Explications.

I) Quel est l'historique des derniers vainqueurs ?

Si le PSG parvenait à se hisser en finale et à la gagner, ses « temps de passage » en Europe ressembleraient alors à ça :

Dans ces conditions, un titre parisien en C1 serait considéré comme quasi-miraculeux, tant les parcours des derniers vainqueurs du trophée présentent davantage de régularité. La preuve en quelques chiffres avec le CV des vainqueurs depuis la formule à une seule poule (2004) :

Bayern, vainqueur en 2013, mais aussi :

Chelsea, vainqueur en 2012, mais aussi :

FC Barcelone, vainqueur en 2011, mais aussi :

Inter, vainqueur en 2010, mais aussi :

FC Barcelone, vainqueur en 2009, mais aussi :

Manchester United, vainqueur en 2008, mais aussi :

AC Milan, vainqueur en 2007, mais aussi :

FC Barcelone, vainqueur en 2006, mais aussi :

Liverpool, vainqueur en 2005, mais aussi :

FC Porto, vainqueur en 2004, mais aussi :

Depuis la formule à une poule (2004), seules trois équipes (Porto, Liverpool, Barcelone) ont donc réussi l’exploit de remporter la Ligue des champions, sans y avoir été qualifiées plus de deux années consécutives auparavant. Ce sont d’ailleurs les trois premières titrées de la nouvelle formule.

Quel modèle pour le PSG ?

Aucun de ces trois-là. Car si Liverpool et le Barça l’ont fait, il s’agissait d'entités bien mieux installées en Europe que le PSG. Quant à Porto, on parle également d’un club déjà vainqueur de la compétition dans son histoire, mais également tenant du titre en C3 au moment de son sacre en C1. Le PSG doit donc inventer son propre modèle et participer très régulièrement à la Coupe d’Europe. Car pour la remporter une année, il faut l’avoir tentée plusieurs fois auparavant (le meilleur exemple est celui du Bayern, deux fois perdant en finale avant le sacre l'année dernière). Combien faut-il avoir joué de C1 pour en remporter une ? Quelques-unes…

II) Le ratio participation/titre des derniers vainqueurs :

Le Bayern a participé à 30 C1 pour 5 titres, soit 1 toutes les 6 participations

Chelsea a participé à 12 C1 pour un titre, soit 1 toutes les 12 participations

Barcelone a participé à 24 C1 pour 4 titres, soit 1 toutes les 6 participations

L’Inter a participé à 19 C1 pour 3 titres, soit 1 toutes les 6.3 participations

MU a participé à 26 C1 pour 3 titres, soit 1 toutes les 8.6 participations

Milan a participé à 28 C1 pour 7 titres, soit 1 toutes les 4 participations (meilleur ratio)

Liverpool a participé à 20 C1 pour 5 titres, soit 1 toutes les 4 participations (meilleur ratio)

Porto a participé à 28 C1 pour 2 titres, soit 1 toutes les 14 participations (moins bon ratio)

Le PSG a, lui, 7 participations à la C1 (pour zéro titre) au compteur. L’hypothétique trophée 2014 offrirait donc aux Parisiens un ratio de 1 titre toutes les 7 participations. Ou comment être immédiatement dans les temps des meilleurs de l’histoire de la compétition avec seulement deux participations consécutives dans les jambes.

Ces deux participations sont d'ailleurs les premières qui se suivent dans l’histoire du PSG et coïncident avec l’arrivée de QSI et le début d'une nouvelle ère au Parc des Princes.

III) Quid des grandes ères ?

On l’entend en permanence, le football est une question de cycles. Et si ces cycles existent bel et bien, ils ne sont pas vraiment les fruits du hasard, mais souvent engendrés par des prises de pouvoir et autres rachats en grandes pompes. D’où cette question : combien de temps mettent les clubs à remporter la C1, une fois entrés dans de nouvelles ères ?

Les grandes ères que nous dégageons :

On voit donc qu’il n’y a ici pas vraiment de logique. Sinon celle qui voudrait que les seuls clubs à n’avoir jamais gagné la Ligue des champions avant d'entamer leur transformation (Chelsea et l’OM), aient mis 9 et 7 ans à réussir. Encore une fois, la C1 ne se gagne pas comme ça et semble toujours être gouvernée par une forme d’aristocratie du football. Au PSG de gagner ses lettres de noblesse.

Le titre de l'encadré ici

|||

- ½ en 2008

- 8e en 2007

- Vainqueur en 2006

- 8e en 2005

Le titre de l'encadré ici

|||

- Vainqueur en 2013/2014

- ¼ en 2012/2013

- Phase de poule de C3 en 2011/2012

- 8e de finale de C3 en 2010/2011

- Aucune participation à une coupe européenne en 2009/2010

- ¼ de C3 en 2008/2009

- Aucune participation à une coupe européenne en 2007/2008

Le titre de l'encadré ici

|||

- Laporta (président) au Barça, arrivé en 2003, vainqueur de la C1 en 2006 (3 ans)

- Abramovich (propriétaire) à Chelsea, arrivé en juin 2003, vainqueur de la C1 en 2012 (9 ans – une fois finaliste avant de l’emporter)

- Alex Ferguson (coach) à MU, arrivé en 1986, vainqueur de la C1 en 1999 (13 ans)

- Florentino Perez (président) au Real Madrid, arrivé en 2000, vainqueur en 2002 (2 ans)

- Silvio Berlusconi (président) à l'AC Milan, arrivé en 1986, vainqueur en 1989 (3 ans)

- Bernard Tapie (président) à l'OM, arrivé en 1986, vainqueur en 1993 (7 ans – une fois finaliste avant de l’emporter)

Ils ne l’ont pas (encore) gagnée :

Arsenal : Arsène Wenger, arrivé en 1996, finaliste en 2006

Dortmund : Jurguen Klopp, arrivé en 2008, finaliste en 2013

Manchester City : le Sheikh Mansour rachète le club en 2008

PSG : QSI arrive en 2011…

Le titre de l'encadré ici

|||

-         En 2005/2006, le FC Barcelone était sacré sans avoir participé à la compétition en 2002/2003 (8es de finaliste en 2004/2005).

-         En 2004/2005, Liverpool battait l’AC Milan au terme d’une finale historique alors que sa précédente campagne européenne s’était terminée en 8e de C3.

-         En 2004, c’était le FC Porto de José Mourinho qui battait l’AS Monaco de Didier Deschamps en finale de cette C1 alors que l’édition précédente s’était déroulée sans lui. Cela-dit, l’équipe du Special One venait de remporter la C3, après avoir figuré en Champions League en 2002 et 2001.

Le titre de l'encadré ici

|||

- ¼ en 2011

- 8e en 2010

- ½ en 2009

- Finaliste en 2008…

Le titre de l'encadré ici

|||Le Real Madrid, jamais titré dans la nouvelle édition de la C1, demeure le détenteur du plus grand nombre de Ligues des champions. Il a participé à 44 C1, pour 9 titres, soit un toutes les 4.8 participations.

Le titre de l'encadré ici

|||

- ½ en 2006

- Finaliste en 2005

- ¼ en en 2004

- Vainqueur en 2003

Le titre de l'encadré ici

|||

- 8e en 2009

- 8e en 2008

- 8e en 2007

- ¼ en 2006

Le titre de l'encadré ici

|||

- ½ en 2010

- Vainqueur en 2009

- ½ en 2008

- 8e en 2007

- Vainqueur en 2006

Le titre de l'encadré ici

|||

- 8e en 2005

- 8e de la C3 en 2004

- ¼ de C1 en 2003

- ½ de C1 en 2002

Le titre de l'encadré ici

|||

- 8e de C3 en 2004

- Poule (1ère phase) en 2003

- ¼ (deux phases de poules) en 2002

Le titre de l'encadré ici

|||

- ½ en 2007

- Poule en 2006

- 8e en 2005

Le titre de l'encadré ici

|||

- Vainqueur de la C3 en 2003

- 2e phase de poule de C1 en 2002

- ¼ de finale de C3 en 2001

Le titre de l'encadré ici

|||

- Finaliste en 2012

- 8e en 2011

- Finaliste en 2010

- 1/4 en 2009

- 1/2 de C3 en 2008

Raphaël Cosimano