RMC Sport

Ligue des champions: qui peut se qualifier pour les huitièmes cette semaine?

La phase de poules de la Ligue des Champions n’a pas encore livré son verdict. Seuls le Bayern, le Paris Saint-Germain et la Juventus sont déjà qualifiés pour les huitièmes. D'autres clubs peuvent les rejoindre cette semaine.

La 5e et avant-dernière journée de la phase de poules de la Ligue des Champions pourrait sceller la destinée de plusieurs clubs. Pour le moment, trois clubs sont qualifiés (PSG, Bayern Munich et Juventus Turin) et trois sont éliminés de la course au top 16 (Galatasaray, Genk et Lille). Pour le reste, tout reste à faire, ou à assurer.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions.

Le Real qualifié en perdant?

Dans le groupe A, le Real Madrid-PSG constitue le gros choc du mardi. Mais la rencontre relève plus d’une affiche de gala que d’un match couperet. Même en cas de défaite, les Parisiens conserveraient deux points d’avance sur les Merengues, avant la réception de Galatasaray, éliminé avec zéro point au compteur. Reste une place pour deux, entre Madrid et Bruges. Les troupes de Zidane seront automatiquement qualifiées si Bruges ne s’impose pas en Turquie. En cas de victoire à Istanbul et d’une non-victoire du Real, les Belges disputeront une finale à domicile contre Karim Benzema et ses partenaires. Dans le groupe B, la messe n’est pas encore dite sur le plan comptable, mais Tottenham est très bien parti pour rejoindre Munich et composter le deuxième billet qualificatif pour les matchs à élimination directe. Une victoire à domicile contre l’Olympiakos, lanterne rouge, et le club désormais entraîné par José Mourinho serait qualifié.

Tottenham, l'Atlético, Naples et l'OL bien partis... l'Inter au bord du gouffre

Pour les autres groupes, la logique est (globalement) respectée. Dans la poule F, "groupe de la mort", les trois gros que sont Barcelone (8 points), Dortmund (7 points) et l’Inter (4 points) vont se disputer les deux accessits pour la suite de la compétition, même si le Slavia Prague oppose une belle résistance, avec deux matchs nuls à Milan (1-1) et au Camp Nou (0-0). Gloire au vainqueur du choc Barca-Dortmund et malheur au vaincu du périlleux Slavia-Inter mercredi. Dans les groupes C et D, l’équipe favorite se détache.

Pour Manchester City, un nul à domicile contre Donetsk suffira. Les Ukrainiens et le Dinamo Zagreb devraient se disputer la seconde place, même si une victoire de l’Atalanta à domicile contre les Croates relancerait le suspense, avec trois équipes dans la course à la qualification. La Juventus déjà qualifiée, reçoit son dauphin l’Atlético de Madrid (7 points) encore sous la menace de Moscou et Leverkusen (3 points chacun) qui s’affrontent dans l’autre rencontre du groupe D. Hiérarchie totalement respectée dans les groupes E et H. Dans le premier, Liverpool (9 pts) et Naples (8 pts) se sont déjà détachés et vont se disputer la première place dans le choc de mercredi à Anfield. Salzbourg (4 unités) doit obligatoirement s’imposer à Genk (1 pt) déjà éliminé s’il veut conserver un espoir. 

Côté français, Lyon a son destin entre les pieds. Une victoire en Russie contre le Zenit -qui n’a plus le droit à l’erreur- et les Rhodaniens retrouveraient comme l’année précédente les huitièmes. Pour Lille (1 point), la messe est dite avec un trio Valence-Chelsea-Ajax à égalité de points (7 chacun). Il faudrait même un énorme concours de circonstances (deux victoires avec un gros écart) pour que les Nordistes soient reversés en Ligue Europa.

WK