RMC Sport

Ligue des champions : Van Persie en héros !

Robin van Persie

Robin van Persie - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Manchester United s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue de champions en dominant l’Olympiakos 3-0 ce mercredi à Old Trafford. Robin van Persie s’est offert un triplé.

Les grands clubs ne meurent jamais. Les grands joueurs non plus. Manchester United s’en est rappelé au meilleur moment. Et c’est Robin van Persie, l’une de ses figures les plus décriées, qui a ravivé la flamme en arrachant la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Le temps d’une soirée parfaite, l’attaquant néerlandais s’est offert un triplé retentissant face à l’Olympiakos, ce mercredi, en 8e de finale retour (3-0). Un penalty (qu’il a lui-même obtenu à la 25e), un plat du pied sur un caviar de Wayne Rooney (45e) et un coup franc enroulé du gauche (52e) ont permis de renverser des Grecs vainqueurs 2-0 à l’aller.

Un festival qui lui a valu les ovations d’Old Trafford, plus vraiment habitué à vivre de telles émotions. Jamais un joueur de Manchester United n’avait inscrit un hat trick dans un match de C1 à élimination directe. Van Persie est également devenu le quatrième néerlandais de l’histoire à marquer un triplé dans la compétition (après Marco van Basten, Roy Makaay et Ruud van Nistelrooy). Touché à la jambe dans le temps additionnel, le héros du jour est resté de longues minutes à terre, avant d’être évacué sur civière. « Je ne pense pas que ça soit trop grave, a déclaré David Moyes après le match. Il a pris un coup au-dessus du genou. Nous en serons plus demain (jeudi).»

De Gea impérial sur sa ligne

Un petit point noir dans une rencontre idyllique pour le coach écossais, sur la sellette après des résultats calamiteux et une claque reçue face à Liverpool en championnat (0-3). Grâce à ce succès de prestige, MU, distancé en Premier League et éliminé de la Cup, s’offre un peu de répit. David De Gea y est aussi pour beaucoup. Impérial sur sa ligne, le portier espagnol a écœuré les attaquants de l’Olympiakos, à l’image de sa double parade spectaculaire à la 40e.

A la merci d’un but adverse jusqu’à la fin, les partenaires de Patrice Evra, qui sera suspendu au prochain match pour avoir reçu un carton jaune, ont résisté, se rappelant qu’ils n’avaient concédé qu’un but à domicile face à un club grec dans leur histoire en Ligue des champions. Malgré quelques belles frayeurs, ils ont finalement préservé leur avantage. Après la honte du Pirée, revoici les Red Devils dans la lumière. Le « théâtre des rêves » porte toujours aussi bien son nom. Et ce n’est pas van Persie qui dira le contraire…

A lire aussi :

>> EN VIDEO : les buts des 8es de finale retour de C1

>> EN VIDEO : quand Man Utd renversait le Barça en 1984

>> Toute l'actualité de la Ligue des champions

Le titre de l'encadré ici

|||

Dortmund battu mais qualifié

La victoire en Russie au match aller (4-2) n’aura pas été de trop pour Dortmund, qui s’est qualifié dans la douleur pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Le BVB a été battu par le Zénith Saint-Pétersbourg ce mercredi en 8e de finale retour (2-1). Hulk a ouvert le score d’une frappe somptueuse après un petit festival (16e). Sebastian Kehl a égalisé de la tête, avant que José Salomon Rondon n’offre un succès prestigieux mais inutile aux Russes (73e). Les vice-champions d’Europe devront montrer un visage plus conquérant s’ils veulent briller au tour suivant. Ce sera d’abord sans Robert Lewandowski, l’attaquant polonais, qui sera suspendu à l’aller.

Alexandre Jaquin