RMC Sport

Ligue des champions: zéro but en 16 matchs, les stats terribles de Payet

Très attendu, Dimitri Payet a été en difficulté lors de la défaite de l'OM mercredi soir sur le terrain de l'Olympiacos (1-0), et n'a pas arrangé ses statistiques. En 16 matchs de Ligue des champions disputés depuis le début de sa carrière, le milieu offensif n'a jamais marqué.

Il n'a pas été le plus e délicatesse sur la pelouse du stade Georgios Karaiskakis, Dario Benedetto pouvant prétendre à ce statut, mais il a rendu une copie pour le moins inquiétante. Titulaire mercredi lors de la défaite de l'OM contre l'Olympiacos (1-0), pour la première journée de la phase de groupes de la Ligue des champions, Dimitri Payet est passé à côté de son sujet. Censé être l'un des leaders de son équipe, notamment sur le plan technique, le Réunionnais n'a fait aucune différence balle au pied.

Il y a bien eu ce coup-franc aux 25 mètres, légèrement excentré à gauche, qui aurait pu lui permettre de trouver la faille, mais sa tentative a été captée sans difficulté par le portier portugais José Sa (34e). Pour Jérôme Rothen, consultant RMC Sport, André Villas-Boas aurait même dû le sortir à la pause. "Payet est suspendu en championnat actuellement. Comment tu peux faire des choix comme ça? Il le sort à la 75e, mais pour moi, vu son attitude et ce qu’il a fait, à la mi-temps il doit dégager. Tu dois envoyer un message fort aux autres joueurs", a-t-il pointé dans l'After Foot. Au lieu d'aider Marseille à imposer son rythme, Payet a semblé impuissant.

>> Les podcasts de l'After

32 tirs, zéro but en C1

Et il n'a donc pas arrangé ses statistiques sur la scène européenne. A 33 ans, le milieu de terrain offensif disputait au Pirée son seizième match de Ligue des champions (dix matchs avec Lille et six avec l'OM, quatre campagnes au total). Il n'a toujours pas marqué dans cette compétition. Comme le relève Opta, il est en à 32 tirs (dont dix cadrés) pour zéro but. D'un point de vue collectif, son bilan en C1 n'est pas vraiment meilleur: en seize matchs, il n'a goûté que deux fois à la victoire (avec Lille contre le CSKA Moscou en 2011 et le BATE Borisov en 2012). A lui d'inverser la tendance dès mardi prochain.

Sa mission s'annonce périlleuse puisque l'OM accueillera Manchester City au Vélodrome (21h, sur RMC Sport). Favoris du groupe C, les hommes de Pep Guardiola ont bien démarré en s'imposant 3-1 face au FC Porto.

>> La Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR avec LM