RMC Sport

Lyon n’a pas oublié Maribor

-

- - -

C’était en août 1999 avec un face à face annoncé gagnant à coup sûr… La venue de Maribor, modeste club de Slovénie, quelques semaines après les signatures à grands coups de millions de francs à l’époque de Pierre Laigle, Tony Vairelles et surtout Sonny Anderson, ne devait être qu’une formalité en tour préliminaire de la ligue des champions. Deux matches et deux défaites plus tard (0-1 à Gerland et 2-0 en Slovénie), Lyon constate les dégâts. La Ligue des champions se regardera à la télévision. Trois ans plus tard, en 2002, Liberec (février) (1-1 à l’aller à Gerland et 4-1 à Prague) et Denizli (décembre, 0-0 en Turquie et 0-1 à Gerland au retour), deux formations Tchèque et Turque inconnues et depuis retournées à l’anonymat, noient les espoirs européens de Lyon en Coupe de l’UEFA.