RMC Sport

Manchester United-Juventus: Pogba était-il vraiment plus fort à la Juve?

Souvent critiqué pour son manque de régularité depuis qu'il est arrivé à Manchester United, Paul Pogba semble toujours être à la recherche de la forme qui était la sienne à la Juventus. Alors qu’il retrouve son ancien club ce mardi soir en Ligue des champions (21h, en exclusivité sur RMC Sport), comparons ses stats pour voir si Pogba est vraiment moins performant avec les Red Devils.

Des prestations irrégulières, des résultats décevants, un statut fragile et des rapports électriques avec José Mourinho… Le come-back de Paul Pogba à Manchester United n’est pas celui dont avait rêvé le champion du monde. En dehors d’une Ligue Europa et d’une Coupe de la Ligue glanées en 2017, le champion du monde n’a pas étoffé son palmarès en club avec les Red Devils. Pour ce qui est des titres, la comparaison avec la Juve est saisissante. A Turin, Pogba avait été sacré champion d’Italie lors de ses quatre saisons passées en Serie A. Quatre trophées auxquels il faut ajouter deux Coupes et une finale de Ligue des champions perdue en 2015 face aux Barça (3-1).

>> Cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

Plus de buts et d'assists avec la Juve

Et que disent les stats de la Pioche? Face aux buts, Pogba était à peine plus prolifique avec la Vieille Dame. Le milieu, qui n’a jamais dépassé la barre des 8 buts en Série A (6 en Premier League), a carburé à une moyenne de 0,19 but par match toutes compétitions confondues contre 0,18 avec Manchester United.

Plus discipliné avec MU

Si les stats sur l’adresse face au but sont légèrement à l’avantage de la Juve, il en va de même pour les passes décisives (0,24 par rencontre avec la Juve contre 0,2 avec MU). Moins efficace sur le plan offensif, moins titré aussi, Pogba a juste progressé (un peu) sur le plan disciplinaire avec 1,17 carton jaune par match avec Manchester (1,51 avec la Juve, une expulsion dans chaque club).

Si les stats sont donc à l'avantage de son ancien club, Pogba semble davantage payer les mauvaises performances de son équipe et surtout l'attente après un transfert de plus de 100 millions d'euros en 2016. Ce mardi soir, à l'heure des grandes retrouvailles avec ses ex-équipiers italiens en Ligue des champions (MU-Juve en direct à 21h sur RMC Sport), il aura l'occasion d'inverser (un peu) la tendance.

>> Pour vous abonner à RMC Sport, c'est par ici

AB