RMC Sport

Maxwell : « On a trouvé notre philosophie »

Maxwell

Maxwell - -

A la veille du match contre l’Olympiakos qui peut être synonyme de qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions, Maxwell a détaillé les ambitions du Paris Saint-Germain. Le tout en s’exprimant pour la première fois en français.

Maxwell, quel est l'état d'esprit avant ce match face à l'Olympiakos ?

C’est une rencontre très importante pour la qualification en 8es de finale. Et après notre nul face à Anderlecht (1-1), on a envie de mieux jouer. On va tout donner pour gagner le match.

Cette équipe grecque vous avait mis en difficulté à l'aller, notamment en première mi-temps...

C’est vrai que la première mi-temps là-bas avait été très difficile, à un moment de la saison où on essayait d’appliquer la nouvelle philosophie de jeu que le coach demandait. Maintenant, c’est différent, on a le contrôle du jeu et on maîtrise ce qu’on fait. La confiance est beaucoup plus présente.

Craignez-vous Mitroglou, l'avant-centre de l'Olympiakos qui est en très grande forme actuellement...

C’est un vrai attaquant avec beaucoup de qualité. Physiquement, il est fort, et il marque beaucoup de buts, aussi bien de la tête qu’avec les pieds. Face à lui, à nous de bien défendre tous ensemble et de ne pas laisser des espaces pour lui donner la possibilité de se créer des occasions et de marquer.

Thiago Motta a récemment déclaré que le PSG était capable de gagner la C1. Partagez-vous son avis ?

On a l'effectif pour ça et l’envie d’aller plus loin que la saison dernière (quarts de finale). On a envie d’être dans le dernier carré, mais cela dépend de beaucoup de choses. Mais on a la qualité. Et l’ambition du club est de gagner la Ligue des champions. C’est la compétition la plus difficile, mais on va tout faire pour aller au bout.

Cette saison, vous aimez avoir la possession du ballon. Peut-on ainsi comparer votre style de jeu à celui du FC Barcelone ?

Je ne sais pas… On contrôle davantage les matches. Je pense qu’on est plus forts cette saison, surtout dans la possession de balle. C’est sans doute la chose la plus similaire avec le Barça. Pour nous, le plus important a été de trouver notre philosophie. L’idée est de bien jouer et bien défendre. Il a fallu trouver un équilibre. Les résultats sont bons et on est satisfaits. Mais il faut essayer de progresser dans toutes les compétitions. C’est parfois difficile de jouer contre les équipes de Ligue 1 car, contre nous, elles sont à 200%.

Comment se passe la concurrence avec Lucas Digne ?

Je ne vois pas ça vraiment comme de la concurrence. Pour moi, la concurrence vient des autres équipes. Plus le club compte de joueurs de qualité mieux c’est pour tout le monde, notamment pour progresser. Il a beaucoup de qualités. Le PSG a d’ailleurs beaucoup et à tous les postes. On est très content et on tente toujours de faire mieux pour le club.

Après la non-qualification à la Coupe du monde de la Suède, comment avez-vous senti Zlatan Ibrahimovic à son retour au PSG ?

Je le trouve très motivé, et pas seulement pour la Ligue des champions. Il l’est également pour le championnat. Nous avons devant nous une série de huit matches (neuf en fait, ndlr) et nous avons besoin de lui. On connaît sa responsabilité. C’est un grand pro, et il essaye toujours de faire maximum pour l’équipe. On compte beaucoup sur lui. C’est un joueur différent qui peut donner beaucoup de choses.

Lire aussi : 
>> Thiago Motta, métronome essentiel
>> 

Motta : « Je ne suis pas un provocateur »

>> Toute l'actualité de la Ligue des champions 

Propos recueillis par Loïc Briley