RMC Sport

OL-Shakhtar: qui sont les 1.000 personnes qui seront présentes malgré le huis clos

Malgré le huis clos infligé par l’UEFA, l’OL n’affrontera pas le Shakhtar, mardi soir, dans un stade complètement vide en Ligue des champions. Environ 1.000 personnes seront ainsi présentes en tribunes.

Sanctionné par l’UEFA après des incidents survenus contre le CSKA en mars dernier, l’OL jouera mardi soir son match de Ligue des champions contre le Shakhtar (à suivre à 21h sur RMC Sport) à huis clos. A huis clos, mais pas dans un stade vide pour autant, puisque environ 1.000 personnes prendront place dans les gradins du Groupama Stadium.

Si l'accès sera interdit au grand public, les invitations, elles, sont bien autorisées. Ainsi, 300 VIP, sélectionnés parmi les sponsors de l’UEFA, s’assiéront en tribune officielle. Deux cents personnes du Shakhtar (famille, officiels...) seront en tribune ouest, c’est-à-dire côté tribune de presse et sortie des vestiaires, auxquelles il faudra ajouter 75 personnes par club, en comptant les joueurs, le staff, et les membres du board. Ceux qui ne seront pas sur la pelouse ou la touche, soit environ 80 personnes, iront en "President Box", la loge grand standing du stade.

Il faudra ajouter à ces 650 personnes environ 300 accrédités divers, plus quelques personnes au sein du PC sécurité, ouvert comme d’ordinaire, ce qui fait donc un total d’un millier d'heureux élus. A noter que cent membres des forces de l’ordre seront présents à l’extérieur de l’enceinte, pour prévenir tout problème.

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport et profiter en exclusivité de la Ligue des champions.

Un gros manque à gagner pour l’OL

Si le stade ne sonnera pas totalement creux, il ne faut donc pas s’attendre à une ambiance de folie pour autant. Pas plus que l’OL ne s’attend à une bonne soirée d’un point de vue économique. Fin août, Jean-Michel Aulas, le président rhodanien, avait évoqué un manque à gagner de 4,5 millions d’euros. Mais on parle ici de chiffre d’affaires, et non de bénéfice, qui aurait été moindre.

En moyenne, un match rapporte à l’OL 1,7 millions d’euros de bénéfices, le record en terme de recettes billets ayant été établi lors de Lyon-Juventus en octobre 2016, avec trois millions d’euros de recettes brut.

Avant l’annonce, puis la confirmation de la sanction, 25.000 pass pour les trois matchs de poule au Groupama Stadium avaient été vendus par le club. Il faudra donc, en plus, dédommager tous ces supporters: soit les possesseurs de pass se feront rembourser, soit ils pourront troquer leur billet contre un éventuel 8e de finale de Ligue des champions ou un 16e de finale de Ligue Europa.

CC avec Edward Jay