RMC Sport

Perrin : « Un test grandeur nature »

Alain Perrin met la pression sur le FC Barcelone

Alain Perrin met la pression sur le FC Barcelone - -

L’Olympique Lyonnais débute ce soir la Ligue des Champions par un match au sommet au Camp Nou, stade mythique du FC Barcelone.

Alain Perrin, ce match à Barcelone a-t-il valeur de test pour l’OL ?
C’est le test grandeur nature au niveau européen. L’équipe a suscité beaucoup d’interrogations dans ce début de championnat. Elle est en progrès. Nous avons réussi de bonnes performances lors des derniers matchs (NDLR : victoire à Metz 5-1, contre Le Mans 3-2). Maintenant, c’est un autre niveau de jeu qui nous attend. A nous de montrer que nous sommes toujours présents, y compris à ce niveau de la compétition. Ce match va contribuer à faire progresser ce groupe qui est nouveau et composé de jeunes joueurs.

Les doutes du début de saison ont-ils été gommés par les quatre victoires consécutives en championnat ?
Nous avons tout de même réalisé de bonnes performances au mois d’août. C’est vrai qu’il y a eu des accrocs. Mais il est dommage qu’on ne puisse pas compter sur un effectif au complet. Je rappelle les absences de Coupet, Cris et Fred. Leur expérience et leurs qualités individuelles sont très précieuses dans ces matchs. J’ai envie de dire que la progression de l’équipe est très encourageante. Ce soir, la pression n’est pas sur nous. Elle est sur Barcelone qui joue à domicile.

Barcelone a démarré en douceur son début de saison. Est-ce le bon moment pour les affronter ?
Je ne sais pas s’il y a un bon moment pour les jouer. Traditionnellement, pour jouer une équipe espagnole, il vaut mieux la jouer en début de compétition. Elle se trouve en période de rodage, avec de nouveaux joueurs à intégrer. A nous d’en profiter. Maintenant, les joueurs du Barça sont capables de faire la différence sur un exploit individuel. Quand on joue une compétition, l’objectif est d’arriver au bout. Arsène Wenger avait déclaré que toutes les équipes qualifiées pour les huitièmes de finale pouvaient croire à la victoire. Sur un match, tout est possible. A ce jour, malgré les performances de l’OL en Ligue des Champions, nous restons dans le deuxième chapeau. Cela montre bien qu’il y a d’autres favoris avant nous. Dans un premier temps, il faut se concentrer sur ce mini championnat et sortir de cette poule.

La rédaction