RMC Sport

PSG-Barça : c’est déjà l’hystérie !

Le public parisien dans l'attente de ses places

Le public parisien dans l'attente de ses places - -

Ouverte vendredi, la billetterie pour le quart de finale aller de C1 entre le PSG et le Barça a vite été prise d’assaut. L’euphorie pour le choc face aux Catalans semble déjà avoir gagné la capitale. Un engouement qui s'est confirmé ce samedi.

Il n’aura fallu qu’une demi-heure. Trente minutes après que Steve McManaman ait « offert » au Paris Saint-Germain un quart de finale de Ligue des champions face au FC Barcelone, les premiers supporters parisiens sont arrivés à la billetterie du Parc des Princes, dans l’espoir de se procurer un billet pour cette fabuleuse affiche du 2 avril prochain. Un effort et une réactivité d’abord pas récompensés, la direction du club de la capitale ayant pris la peine d’afficher un panneau pour signifier que les places n’étaient pas encore disponibles à la vente. Mais cela n’aura pas duré. Devant l’insistance des supporters présents, le club de la capitale a décidé d’ouvrir sa billetterie.

Et là, les téléphones portables ont chauffé pour prévenir les amis. Les plus courageux sont arrivés en courant, d’autres préférant le confort de leur voiture, bravant les embouteillages, le tout pour garnir une file d’attente qui s’est étirée sur plus de 200m. Les 1000 packs en vente (une place pour PSG-Barcelone plus une place pour PSG-Valenciennes ou PSG-Brest), dont le prix allait de 50 à 350 euros, ont donc tous rapidement trouvé preneur, les moins chers étant évidemment privilégiés. « C’est le match à ne pas louper car on n’est pas sûr d’aller en demies, donc on moins on est sûr de se faire un kiff. Et on verra la meilleure équipe d’Europe », lâche un supporter parisien aux anges, le précieux sésame à la main.

Site et standard saturés

D’autres, malgré leur abnégation, n’ont en revanche pas eu cette chance. Sur le millier de personnes présentes, environ 300 sont reparties les mains vides. Le site internet et le standard saturés, impossible pour eux de trouver un plan B. De quoi justifier un certain agacement et quelques situations chaudes, surtout après 3h d’attente dans le froid de la capitale. « On est assez déçu de l’organisation. On voulait des places pour moi et mes potes mais on repart bredouille, indique un des déçus du jour. On va revenir. C’est un peu le bordel le PSG en fait cette année. »

Si les abonnés doivent patienter jusqu’à lundi matin pour venir retirer leurs places, la vente au grand public s'est poursuivie dès ce samedi matin, à 10h. Et après avoir vendu 1000 packs (Barcelone + Valenciennes) vendredi, le club de la capitale propose à ses supporters deux nouveaux packs (Barça + Valenciennes et Barça + Brest). Les plus courageux se sont présentés aux abords des guichets dès 5 heures ce samedi matin. Pour s'offrir le privilège d'admirer l'une des plus belles équipes de l'histoire, ils devront cependant s'acquitter d'un billet dont le prix a subi une forte inflation pendant la nuit. Le prix minimum pour un pack est en effet passé de 50 à 100 euros...

Alexandre Alain avec Nicolas Jamain