RMC Sport

PSG-Barça : confusion à la billetterie

-

- - -

Après une très longue attente autour du Parc des Princes, de nombreux supporters venus acheter leur billet pour le quart de finale aller de Ligue des champions entre le PSG et Barcelone sont repartis bredouilles. En colère, certains ont pointé du doigt l’organisation du club parisien.

Les premiers supporters, les plus courageux et surtout les plus déterminés, sont arrivés devant le Parc des Princes dans la nuit dimanche à lundi, à deux heures du matin. D’autres sont arrivés à six heures. Objectif : glaner le précieux sésame pour le choc PSG-Barcelone, le 2 avril en quart de finale aller de la Ligue des champions. Oui mais voilà. Ils n’allaient pas être les seuls. Environ 1500 supporters, dont de nombreux abonnés, ont bravé le froid et la pluie pour espérer repartir avec leur billet en poche.

En réalité, une bonne partie d’entre eux aura patienté de longues heures pour rien, dans un climat très tendu. Vers midi, de nombreux supporters ont en effet été contraints de quitter la file d'attente. Le responsable de la sécurité leur a expliqué que le Parc des Princes n'était pas capable d'assurer la vente d'autant de places en si peu de temps (fermeture prévue à 19h).

«Pas digne du PSG ! »

Seules les personnes rangées derrière les barrières, ainsi que les abonnées, ont été autorisées à rester. Les autres devront revenir mardi. Dur à avaler. Sur le coup, cette décision provoque beaucoup d'incompréhension et surtout de colère. « C’est irrespectueux ! Ils sont là pour prendre notre argent et nos abonnements mais dès qu’il y a besoin de respecter les gens, il n’y a plus personne, se fâche un supporter. On a tous pris une journée de congé pour venir ici et on nous annonce que c’est fini après une attente de 4-5 heures sous la pluie ! »

Même ceux qui ont réussi à obtenir le précieux ticket compatissent. « Ce fut une attente très longue, je suis un peu déçu de l’organisation, confie Renaud. Ce n’est pas digne du Paris Saint-Germain de faire attendre ses supporters sous la pluie pendant six heures. C’est décevant, mais le plus important, c’est que j’ai ma place. Allez Paris ! » La direction du PSG fera un point mardi matin sur la situation de la billetterie.

AB avec CG et NJ